Andy Murray remporte son premier titre sur terre

Andy Murray... (Photo Kerstin Joensson, AP)

Agrandir

Andy Murray

Photo Kerstin Joensson, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BERLIN

Le Britannique Andy Murray, N.3 mondial, a triomphé pour la première fois sur terre battue, lundi à Munich, 7-6 (7/4), 5-7, 7-6 (7/4), au terme d'une finale-marathon de plus de trois heures disputée sur deux jours à cause de la pluie.

«Gagner pour ma première apparition, c'est incroyable», a déclaré Murray, clairement soulagé d'en finir avec un rival bavarois très accrocheur et un tournoi chahuté par les chutes de pluie.

«C'était un match très difficile, car il variait bien son jeu et jouait avec les lignes. J'ai été frustré», a concédé la tête de série N.1, après son premier succès depuis son mariage en début de mois et à l'orée de ses 28 ans (15 mai).

La pluie a perturbé le tournoi, contraignant Murray et Kohlschreiber à enchaîner quarts et demi-finales samedi, puis à une longue attente dimanche, avant de jouer 23 minutes et prendre rendez-vous lundi alors que l'Allemand menait 3-2.

«La pluie a rendu les choses très difficiles, mais en tant qu'Écossais, j'y suis habitué», a plaisanté le N.3 mondial, qui ajoutera à sa collection de kilts le traditionnel pantalon de peau bavarois promis au lauréat.

Durant la première manche, les deux hommes ont assuré leurs services jusqu'au bris d'égalité remporté 7 points à 4 par l'Écossais.

Si le Bavarois a été le premier à faire le bris pour mener 3-2 le deuxième set, l'Écossais a immédiatement réagi.

Mais il a manqué trois occasions de prendre le service de son rival dans le huitième jeu. Clairement agacé de n'avoir pu négocier ce tournant du match, il craquait pour concéder l'égalisation (7-5).

Les deux finalistes ont défendu bec et ongles leurs services pour jouer le trophée dans un ultime bris d'égalité, durant lequel l'Écossais a surmonté un mini-bris pour sortir le grand jeu et conclure sur sa 2e balle de match (7 points à 4).

Le premier succès de l'année, le 32e succès de sa carrière, a été décroché sous la houlette de Jonas Bjorkmann, qui pallie l'absence d'Amélie Mauresmo (enceinte).

Hasard de la programmation, les deux hommes se retrouveront face à face mercredi au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid, prochaine étape de la préparation à Roland-Garros (24 mai-7 juin).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer