Serena Williams s'impose pour la 8e fois à Miami

Serena Williams... (PHOTO ALAN DIAZ, AP)

Agrandir

Serena Williams

PHOTO ALAN DIAZ, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steven Wine
Associated Press
KEY BISCAYNE

Serena Williams a pulvérisé Carla Suarez Navarro 6-2, 6-0 en finale de l'Omnium de Miami, samedi après-midi, décrochant ainsi son huitième titre en carrière à ce tournoi.

Williams est devenue la quatrième joueuse de l'ère moderne à gagner un tournoi de la WTA au moins huit fois au cours de sa carrière. Martina Navratilova est la détentrice de la marque, elle qui avait triomphé en 12 occasions à Chicago.

Navratilova a assisté à la finale et remis le trophée à Williams.

La no 1 mondiale a aussi obtenu son deuxième titre cette saison. Elle avait récolté son 19e titre majeur en carrière lors des Internationaux d'Australie en janvier, et a maintenant gagné 12 finales consécutives.

Williams a porté sa fiche à 18-0 jusqu'ici cette année. Elle s'était retirée en demi-finale du tournoi d'Indian Wells le mois dernier en raison d'une blessure à un genou, mais elle l'a rapidement surmontée.

«J'aimerais croire que je continue à m'améliorer en vieillissant», a dit Williams.

La foule était plutôt favorable à Williams en finale, saluant bruyamment son arrivée dans le stade ainsi que chacun de ses coups gagnants.

«Merci d'avoir cru en moi et de m'avoir encouragé pendant toutes ces années, a dit Williams à la foule lors de la cérémonie d'après-match. Je vous aime énormément.»

Suarez Navarro a paru nerveuse, et même si elle est parvenue à l'emporter lors de ses deux premiers jeux au service, Williams n'a jamais été inquiétée par la suite. Elle s'est adjugé le premier set, avant de remporter les 10 derniers jeux, dont 25 des 30 points disputés au deuxième set.

Variant le rythme et la trajectoire de ses frappes, Williams a gagné 21 des 22 points avec sa première balle, et elle a enregistré 29 coups gagnants - contre seulement trois pour Suarez Navarro.

«J'ai dû improviser aujourd'hui, a noté Williams. J'ai dû baisser la vitesse de mes premières balles et ç'a fonctionné. Je n'avais pas servi comme je le souhaitais depuis le début du tournoi. Un peu d'improvisation, ça fait du bien.»

Williams a donc porté sa fiche à 5-0 en carrière contre Suarez Navarro, et elle n'a perdu que 12 jeux au total contre elle.

L'Américaine a compilé un dossier de 73-7 en carrière à Key Biscayne, où elle n'a pas encaissé de défaite à ses 18 derniers affrontements.

L'Espagnole âgée de 26 ans disputait la plus importante finale de sa carrière, et elle percera pour la première fois le top-10 mondial la semaine prochaine.

En fin de journée samedi, le Vancouvérois Vasek Pospisil et son coéquipier américain Jack Sock se sont inclinés 6-3, 1-6, 10-8 contre les favoris locaux, Bob et Mike Bryan, en finale du double masculin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer