Milos Raonic prend rendez-vous avec Rafael Nadal

Milos Raonic... (Photo: AP)

Agrandir

Milos Raonic

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Beth Harris
Associated Press
Indian Wells

Le Canadien Milos Raonic a accédé aux quarts de finale à l'Omnium BNP Paribas, mercredi, s'imposant 6-3 et 6-2 face à l'Espagnol Tommy Robredo.

L'Ontarien Raonic, sixième tête de série, a signé trois bris en sept occasions, tout en résistant à la seule chance du genre concédée à son rival.

Raonic a aussi remporté 91% des points disputés sur ses premières balles.

Le tennisman de Thornhill aura toutefois une commande de taille au prochain tour, alors qu'il affrontera Rafael Nadal, troisième tête de série.

En cinq affrontements, c'est toujours l'Espagnol qui a prévalu. Tous leurs matchs ont été soldés en deux sets sauf le plus récent, à Miami l'an dernier, alors que Raonic a gagné une manche avant de s'incliner 4-6, 6-2 et 6-4, en quarts de finale.

Nadal a eu raison du Français Gilles Simon 6-2 et 6-4, mercredi. Il a obtenu cinq bris et a profité de quatre doubles fautes de son adversaire.

Le Suisse Roger Federer, quadruple vainqueur du tournoi, a vaincu l'Américain Jack Sock 6-3 et 6-2, obtenant sa 50e victoire en carrière à Indian Wells.

Federer, deuxième tête de série, l'a emporté en une heure et neuf minutes. Il a dominé 8-3 pour les as et n'a pas fait de double faute, une bourde commise six fois par Sock.

Le Suisse n'a permis aucune chance de bris et a lui-même récolté trois bris en 11 occasions.

Il trouvera sur sa route le Tchèque Tomas Berdych, tombeur de son compatriote Lukas Rosol, 6-2, 4-6 et 6-4.

Andy Murray a quant à lui défait Adrian Mannarino 6-3 et 6-3, atteignant lui aussi les quarts de finale.

Il a du même coup savouré sa 496e victoire en carrière, égalant la marque de son compatriote Tim Henman, le Britannique le plus victorieux de l'histoire moderne.

Murray a brisé le service de Mannarino en deux occasions lors de la seconde manche, et il a mis fin au duel à sa deuxième balle de match, profitant du fait que Mannarino a logé un revers dans le filet.

Murray est toujours en route vers un duel de demi-finale contre Novak Djokovic, contre lequel il a perdu en finale des Internationaux d'Australie, en début d'année.

«J'ai compliqué la vie de mes adversaires lors de chacun de mes matchs. C'est important, a déclaré Murray. Je n'ai pas trop donné de points gratuits. Je frappe la balle avec beaucoup d'autorité de la ligne de fond, et mes rivaux ne peuvent pas se porter à l'attaque, ce qui est bon.»

Mais en attendant ce duel potentiel avec le numéro un mondial, l'Écossais a mis la table pour un duel en quarts de finale contre la 12e tête de série Feliciano Lopez, qui a surpris le Japonais Kei Nishikori 6-4, 7-6 (2).

«En réalité, j'ai connu un mauvais jeu, alors que le score était de 5-4, a déclaré Nishikori, 5e tête de série. Jusque-là, je jouais mieux. Je dominais les échanges. Il effectuait de bons services, mais j'avais toutes les opportunités.»

Dans le premier match de la soirée, la double championne Serena Williams a gagné 7-5 et 6-3 face à Timea Bacsinsky, de la Suisse.

Williams, de retour dans le désert californien après un boycott de 14 ans, a mérité un 15e gain d'affilée, grâce notamment à cinq bris et sept as.

Bacsinszky était vaincue pour la première fois en 16 matchs, elle qui a un dossier de 21-3 cette saison.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer