• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Venus et Sharapova au troisième tour, Radwanska éliminée 

Venus et Sharapova au troisième tour, Radwanska éliminée

Venus Williams avait été éliminée dès le deuxième... (Photo Reuters)

Agrandir

Venus Williams avait été éliminée dès le deuxième tour lors des trois dernières années à Flushing Meadows.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Rachel Cohen
Associated Press
New York

La double championne des Internationaux des États-Unis Venus Williams a atteint le troisième tour du tournoi pour la première fois depuis 2010, prenant la mesure de la Suissesse Timea Bacsinszky 6-1, 6-4 mercredi soir.

Williams, 19e tête de série, avait été éliminée dès le deuxième tour lors des trois dernières années à Flushing Meadows. Elle est la joueuse la plus expérimentée toujours en vie dans le tableau principal, à 34 ans.

En 2011, Williams s'était retirée avant son duel de deuxième tour contre Sabine Lisicki, après avoir annoncé qu'elle souffrait du syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS). L'Américaine s'était inclinée au deuxième tour devant Angelique Kerber en 2012, et devant Zheng Jie l'an dernier.

«Je sens que je joue bien. Honnêtement, je sens que je suis à mon meilleur lorsque mon adversaire me bouscule. Dès que nous nous mettons à échanger coup pour coup, je suis plus détendue. Parfois, quand je sens qu'elles me poussent à la limite, alors je deviens un peu passive», a expliqué Williams en levant les yeux vers le ciel.

«Mais je sens que... je peux me fier sur moi-même afin d'offrir un bon niveau de performance, a-t-elle poursuivi. C'est une bonne sensation».

Williams a gagné les Internationaux des États-Unis en 2000 et 2001, et totalise sept titres du Grand Chelem en carrière.

En double, Bob et Mike Bryan ont entamé leur quête d'un cinquième titre aux Internationaux des États-Unis et d'un 100e en carrière en l'emportant 6-2, 6-3 au premier tour contre Max Mirnyi et Mikhail Youzhny.

En fin de soirée, le Suisse Stanislas Wawrinka (no 3) a pris la mesure du Brésilien Thomaz Bellucci 6-3, 6-4, 3-6 et 7-6 (1).

Sharapova évite la catastrophe

Plus tôt mercredi, Maria Sharapova a effacé un déficit d'un set pour finalement vaincre la 95e raquette mondiale, Alexandra Dulgheru, en trois manches de 4-6, 6-3, 6-2 au deuxième tour des Internationaux des États-Unis mercredi. La quintuple championne de tournois majeurs a commis neuf doubles fautes et 46 fautes directes pour porter sa fiche lorsqu'elle dispute trois sets cette saison à 17-6.

«Tu dois toujours t'attendre à disputer des matchs où tu n'es pas au sommet de ton art, mais néanmoins trouver une façon de l'emporter», a commenté la Russe après son duel.

Dulgheru n'avait disputé que deux matchs depuis la mi-juillet, et elle a semblé ralentir la cadence au moment où le match approchait des deux heures de jeu en fin de deuxième set.

Tandis que les éclaircies de fin d'après-midi cédaient progressivement leur place au coucher du soleil, la cinquième tête de série a évité d'être la plus récente victime d'une élimination surprise du côté féminin. Plus tôt mercredi, la championne de la Coupe Rogers de Montréal, Agnieszka Radwanska (no 4), et la 21e tête de série Sloane Stephens ont été expulsées du tableau principal.

C'est Peng Shuai qui a surpris Radwanska, qui est la première joueuse du groupe des 10 meilleures au monde à tomber au combat aux Internationaux de tennis des États-Unis.

Peng, classée 39e au monde, l'a emporté 6-3, 6-4 au deuxième tour mercredi, procurant à la Chine une grosse victoire dans le tournoi en l'absence de la troisième tête de série, Li Na, en raison d'une blessure à un genou.

Les Internationaux des États-Unis est le seul tournoi majeur cette année dans lequel Radwanska, finaliste au tournoi de Wimbledon, n'atteint pas les quarts de finale.

«Je voudrais vraiment connaître la réponse, a admis Radwanska. Ensuite je pourrai peut-être trouver une façon de mieux jouer ici et d'accéder à la deuxième semaine du tournoi.»

Peng montrait une fiche de 3-22 contre des rivales du top 5 mondial, sa dernière victoire remontant en 2011. C'est l'année qu'elle a accédé pour la dernière fois au troisième tour des Internationaux des États-Unis.

Mercredi, Peng a remporté un échange de 27 coups à l'aide d'un revers gagnant afin de mettre la table pour une troisième balle de match. Elle a concrétisé la victoire en y allant d'un autre revers imparable.

Dans un autre match, l'Américaine Sloane Stephens, 21e tête de série, s'est inclinée avant le troisième tour pour la première fois en quatre présences aux Internationaux des États-Unis, en étant surprise par la 96e joueuse mondiale Johanna Larsson.

«Tout le monde traverse ce genre de situation, a expliqué Stephens. Je ne suis pas la première, et ne serai pas la dernière.»

En retard d'une manche et d'un bris, Larsson est venu de l'arrière pour l'emporter 5-7, 6-4, 6-2. La Suédoise âgée de 26 ans avait perdu son premier match en quatre présences à Flushing Meadows avant cette année. Larsson a atteint le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem pour la deuxième fois cette année, après avoir accompli l'exploit aux Internationaux de France.

La deuxième tête de série, Simona Halep, n'a pas connu autant d'ennuis et a facilement battu Jana Cepelova 6-2, 6-1.

Du côté masculin, la sixième tête de série Tomas Berdych a balayé le champion des Internationaux des États-Unis en 2001, Lleyton Hewitt, en trois manches de 6-3, 6-4, 6-3. La septième tête de série Grigor Dimitrov a défait le favori local Ryan Harrison 6-2, 7-6 (4), 6-2.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer