Coupe Davis: tout se jouera dimanche

Samedi, les Américains ont pris l'avantage 2-1 à... (Photo : Rémy de la Mauviniere, AP)

Agrandir

Samedi, les Américains ont pris l'avantage 2-1 à Monte Carlo après la victoire implacable (6-4, 6-4, 7-6) des frères Bryan sur Michaël Llodra et Julien Benneteau qui n'ont pas obtenu la moindre balle de bris.

Photo : Rémy de la Mauviniere, AP

Agence France-Presse
Paris

Avec la victoire du double autrichien en Espagne samedi, le verdict des quarts de finale de la Coupe Davis tombera dimanche dans les quatre rencontres à l'affiche.

Les tenants du titre ont échoué à terminer le travail dès le double dans lequel Marcel Granollers et Marc Lopez n'ont pas fait oublier la paire historique Fernando Verdasco/Feliciano Lopez.

Dominés 3-6, 6-4, 6-4, 7-6 par Oliver Marach et Alexander Peya, peu connus sur le circuit, les hommes d'Alex Corretja devront donc revenir dimanche. Mais ils gardent les cartes en main, avec David Ferrer et Nicolas Almagro, pour atteindre les demi-finales face au vainqueur entre la France et les États-Unis.

Samedi, les Américains ont pris l'avantage 2-1 à Monte Carlo après la victoire implacable (6-4, 6-4, 7-6) des frères Bryan sur Michaël Llodra et Julien Benneteau qui n'ont pas obtenu la moindre balle de bris.

Dimanche, Jo-Wilfried Tsonga tentera de garder son équipe en vie face à John Isner dans un choc de poids lourds. S'il y parvient, Gilles Simon sera bien placé pour conclure face au jeune Ryan Harrison, 66e mondial.

Un échec français signifierait la fin de la longue aventure de Guy Forget à la tête des Bleus, puisque le capitaine a annoncé il y a quelques mois déjà que cette quatorzième campagne serait aussi sa dernière à ce poste.

À Prague, la République tchèque mène 2-1 face à la Serbie après le succès 6-4, 6-2, 7-6 de Tomas Berdych et Radek Stepanek, vaillant malgré son marathon de la veille et quatre heures de sommeil, sur Nenad Zimonjic et Ilija Bozoljac.

C'est la dixième victoire de Stepanek et Berdych en onze doubles de Coupe Davis. Berdych aura une première balle de match dimanche face à Janko Tipsarevic, numéro 8 mondial et numéro 1 serbe en l'absence de Novak Djokovic.

À Buenos Aires, l'Argentine a peut-être réussi le plus dur face à la Croatie en remportant le double, grâce à David Nalbandian et Edouardo Schwank, vainqueurs de Marin Cilic et d'Ivo Karlovic (3-6, 7-6, 6-3 6-7, 8-6) au bout de presque cinq heures de lutte.

Dimanche, les finalistes sortants pourront compter sur leur numéro 1 Juan Martin Del Potro pour conclure face à un Cilic moins performant sur terre battue que la «Tour de Tandil», et surtout nettement moins frais après environ dix heures déjà passées sur le court en deux jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer