Coupe Vanier: Laval-McMaster prise 2

Les quarts Tristan Grenon, du Rouge et Or... (Photos: Le Soleil et PC)

Agrandir

Les quarts Tristan Grenon, du Rouge et Or de l'Université Laval, et Kyle Quinlan, des Marauders de l'Université McMaster.

Photos: Le Soleil et PC

Partager

Sur le même thème

Rémi Aboussouan, collaboration spéciale
La Presse

(Toronto) Il y avait 26 équipes au début de la saison. Il n'en reste plus que deux: le Rouge et Or de l'Université Laval et les Marauders de l'Université McMaster.

D'un côté, les champions québécois sont de retour en finale canadienne pour une troisième année consécutive. Le Rouge et Or représente sans l'ombre d'un doute LA superpuissance du football universitaire canadien depuis maintenant plus d'une décennie. Les hommes de Glen Constantin ont remporté la Coupe Vanier à cinq reprises au cours des neuf dernières années. Ils ont donc été sacrés plus souvent que toutes les équipes au pays réunies!

De l'autre, les Marauders sont les champions en titre et peuvent se targuer d'avoir été la seule équipe invaincue en saison régulière. Menée par le quart Kyle Quinlan, qui a reçu hier le Trophée Hec Crighton (joueur par excellence au pays), l'équipe de Hamilton a semblé pratiquement imbattable en 2012. Surtout la semaine dernière, lorsqu'elle n'a fait qu'une bouchée des Dinosaurs de Calgary, 45-6. Voilà qui fait presque peur quand on sait que les Dinos présentaient la meilleure attaque du pays, statistiquement parlant.

Retour en arrière

Rouge et Or et Marauders se sont affrontés en finale de la Coupe Vanier, il y a un an, dans ce que plusieurs considèrent comme le plus beau match de l'histoire du football canadien.

Après avoir pris une avance de 23-0 en première demie, les Marauders pensaient bien se diriger vers une victoire facile. Mais en 74 secondes, l'explosif receveur Guillaume Rioux a retourné un botté de dégagement sur 62 verges jusque dans la zone des buts, puis le secondeur Fredo Plésius a réussi lui aussi un touché, cette fois à la suite d'un retour d'interception de 37 verges. C'était 23-14 avec encore une dizaine de minutes à jouer au troisième quart.

Le quatrième quart s'est finalement soldé par une marque égale de 31-31 et pour la deuxième fois de l'histoire de la Coupe Vanier, la rencontre a dû se décider en prolongation. Après un touché de chaque équipe, le quart Bruno Prud'homme a été victime d'une interception. Et quelques jeux plus tard, le botteur Taylor Crapigna a réussi un placement de 20 verges pour permettre à son équipe de remporter le premier championnat national de son histoire.

Et cette année?

Aucun doute qu'on aura droit à un duel entre les deux meilleures équipes du pays ce soir au Rogers Centre.

Pour les Marauders, le plus difficile sera d'arrêter le jeu au sol du Rouge et Or. Et en attaque, on s'en remettra à Kyle Quinlan, en espérant qu'il profite de son tout dernier match universitaire pour confirmer sa place parmi les grands de l'histoire.

Ce sera à l'ailier Arnaud Gascon-Nadon et au secondeur Fredo Plésius de contenir le toujours dangereux Quinlan. S'ils y parviennent, le Rouge et Or pourrait mettre la main sur un septième titre, ce qui établirait un sommet au football universitaire canadien.

> Miguel Bujold: Un dernier week-end prometteur au football canadien

_____________________________________________

L'auteur est rédacteur en chef d'Accrofoot.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer