Impact: Oyongo et Bernier seront disponibles samedi

Ambroise Oyongo... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Ambroise Oyongo

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

L'Impact aura beau pouvoir compter sur Ambroise Oyongo et Patrice Bernier samedi, quand il affrontera le Fire de Chicago et peut-être sa nouvelle vedette Bastian Schweinsteiger, c'est quand même avec des forces affaiblies que la formation montréalaise tentera de signer enfin une première victoire cette saison.

L'entraîneur-chef de l'Impact, Mauro Biello, avait enfin des bonnes nouvelles à annoncer, vendredi, alors qu'il a confirmé qu'Oyongo et Bernier seront disponibles face au Fire.

Biello avait confirmé plus tôt cette semaine que le milieu de terrain Ignacio Piatti (hanche) et le défenseur Laurent Ciman (genou) seraient absents pour le match de samedi, tous deux blessés.

Si Oyongo sera à son poste sur le flanc gauche de la ligne défensive après être resté coincé une journée de plus à Bruxelles à la suite de son séjour avec l'équipe nationale du Cameroun, il est moins certain de voir Bernier obtenir le départ en milieu de terrain. Ennuyé par une blessure à un mollet, Bernier devrait céder sa place à Adrian Arregui, qui obtiendrait donc un premier départ dans l'uniforme bleu-blanc-noir. Bernier pourrait toutefois prendre le relais de l'Argentin en fin de rencontre.

«Il est important pour les joueurs qui travaillent à chaque jour pour avoir une opportunité comme celle-là d'en profiter, a mentionné Biello. Si nous pouvons démontrer de bonnes choses (face au Fire), ça pourrait donner confiance au groupe. C'est un match à l'étranger contre une bonne équipe. Nous avons un beau défi devant nous, mais c'est le genre de situation qui peut aider l'équipe à grandir.»

Ballou Jean-Yves Tabla, qui célébrait vendredi son 18e anniversaire de naissance, devrait effectuer un premier départ en MLS à la place de Piatti comme milieu offensif sur l'aile gauche.

«Quand un jeune effectue un premier départ, il est important qu'il gère bien son match, a rappelé Biello. Il doit reconnaître les moments et savoir quand pousser et quand rester bien organisé. Il n'a pas seulement des responsabilités à l'attaque, il en a aussi en défense.

«Le positionnement est très important, surtout quand on parle d'un jeune joueur ou d'un joueur qui ne joue pas souvent.»

Hassoun Camara devrait hériter des responsabilités de Ciman aux côtés de Victor Cabrera en défensive centrale, ce qui signifie que Chris Duvall aura un quatrième départ consécutif comme défenseur latéral droit.

«Laurent Ciman est un des meilleurs de la ligue au niveau de la construction du jeu en défense, a affirmé Biello. Il a beaucoup d'expérience, mais Hassoun Camara aussi.»

«Quand vous perdez un joueur clé à une position, c'est à l'ensemble de l'équipe de prendre le relais, a ajouté Duvall. C'est certain que son absence nous fait mal, mais nous comptons sur de bons éléments pour le remplacer.»

L'Impact (0-1-2) est toujours à la recherche d'une première victoire cette saison et il aura un bon défi devant lui, samedi. Le Fire (1-1-1) connaît un début de campagne intéressant et l'équipe devrait être gonflée à bloc après l'arrivée de l'ex-international allemand Bastian Schweinsteiger.

La formation montréalaise a souvent brillé par le passé dans le rôle de négligé, mais la tâche pourrait être lourde, samedi.

«Je ne pense pas que nous ayons besoin de motivation supplémentaire, mais c'est certain que l'absence de joueurs comme Nacho (Piatti) et Laurent va faire mal, a admis Duvall. Notre profondeur sera testée, mais nous nous préparons dans cette optique depuis le début de la semaine.»

On ne sait pas encore quel rôle Schweinsteiger aura samedi, lui qui s'est entraîné pour une première fois avec sa nouvelle équipe seulement mercredi. L'ancien du Bayern Munich et du Manchester United a toutefois affirmé être prêt à fouler le terrain dès samedi, mais l'entraîneur Veljko Paunovic a refusé de dévoiler son jeu en se limitant à dire qu'il sera disponible.

«C'est une équipe qui a joué d'une certaine manière en matchs préparatoires et pendant ses trois premiers matchs, a expliqué Biello. Nous nous attendons à voir une équipe très organisée en défensive et qui va contre-attaquer avec beaucoup de vitesse. Quand Schweinsteiger va rentrer, ou s'il commence le match, il n'est qu'un autre milieu de terrain à surveiller. Ça ne change rien pour nous.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer