City rejoint Chelsea et United au sommet

Les joueurs de Manchester célèbrent le but de... (PHOTO OLI SCARFF, AFP)

Agrandir

Les joueurs de Manchester célèbrent le but de Raheem Sterling.

PHOTO OLI SCARFF, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Manchester City, flamboyant en première période et plus emprunté ensuite, a dominé West Ham 3-1 dimanche et reprend la tête de la Premier League à l'issue de la troisième journée.

Les Citizens forment ainsi avec Chelsea et Manchester United un triumvirat aux avant-postes avec neuf points. Le prochain derby face aux Red Devils, le 10 septembre, permettra de décanter encore un peu plus le haut du panier.

Sur ce que les joueurs de Pep Guardiola ont montré en première période, ils semblent prêts pour l'échéance que tout le pays attend avec délectation.

Impressionnants, fluides, étouffants, ils ont dominé de la tête et des épaules les Hammers (12e) et ont été récompensés par des buts d'école de Raheem Sterling (7) et Fernandinho (18).

Après le repos, et même si Sterling a finalement inscrit un doublé dans les arrêts de jeu (90+2), la machine s'est toutefois relâchée et, alors que City n'avait pas vraiment été inquiété, Antonio a trouvé le moyen de réduire le score (58).

C'est quand même déjà le troisième but encaissé par une défense qui finit toujours par commettre une petite erreur et n'a encore jamais fini un match sans craquer.

Willy Caballero n'a pas brillé sur le coup, ce qui a semblé faire rigoler Joe Hart sur le banc alors que Claudio Bravo, le gardien recruté cette semaine pour être le N.1, n'était pas dans le groupe.

Sergio Agüero a tout donné pour inscrire son quatrième but mais, comme Zlatan Ibrahimovic la veille avec ManU, il n'a pas trouvé l'ouverture. Sorti de la naphtaline par Guardiola, Nasri a fait lui une excellente rentrée avec notamment une passe décisive.

Après leur qualification tranquille en Ligue des champions face au Steaua mercredi (1-0), les Citizens enchaînent donc leur quatrième victoire en autant de sorties.

Les Hammers, à l'opposé, viennent de connaître une semaine noire. Trois jours après avoir connu un épisode roumain nettement moins heureux et ponctué par une élimination en Europa League face à l'Astra Giurgiu (1-0), les Londoniens, certes très amoindris par les absences, restent bloqués à trois points. Avec seulement deux victoires en sept matchs toutes compétitions confondues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer