• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Italie: le sélectionneur Antonio Conte arrêtera après l'Euro 

Italie: le sélectionneur Antonio Conte arrêtera après l'Euro

Le sélectionneur de l'équipe d'Italie, Antonio Conte.... (Photo Mindaugas Kulbis, archives AP)

Agrandir

Le sélectionneur de l'équipe d'Italie, Antonio Conte.

Photo Mindaugas Kulbis, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Rome

Le sélectionneur de l'équipe d'Italie Antonio Conte quittera ses fonctions après l'Euro 2016 cet été en France, a annoncé mardi le président de la Fédération italienne de soccer Carlo Tavecchio.

«Antonio Conte m'a fait savoir qu'il quitterait son poste à la fin du Championnat d'Europe. Il ressent le besoin du terrain, de l'entraînement au quotidien, et c'est compréhensible», a déclaré Tavecchio à son arrivée au siège de la fédération où doit se réunir dans la journée le Conseil fédéral.

Antonio Conte (46 ans) a pris les rênes de la sélection italienne après le Mondial 2014 au Brésil. Selon les médias sportifs italiens, il devrait prochainement être nommé entraîneur de Chelsea.

Conte était arrivé à la tête des Azzurri auréolé de trois titres consécutifs de champion d'Italie avec la Juventus et avait pour mission de qualifier pour l'Euro une équipe traumatisée par son Mondial raté au Brésil, avec une élimination dès le premier tour.

L'Italie s'est sans surprise qualifiée pour le tournoi, en finissant première d'un groupe éliminatoire largement à sa portée (Bulgarie, Norvège, Croatie, Azerbaïdjan et Malte) avec sept victoires et trois matches nuls.

Mais si la défense, largement inspirée de celle de la Juventus (Buffon, Bonucci, Barzagli...), s'est montrée solide, Conte n'a pas réellement réussi pour l'instant à donner une vraie identité de jeu à son équipe et l'attaque (16 buts en 10 matchs éliminatoires) reste un chantier ouvert à trois mois du tournoi.

Donadoni, Ranieri, Ventura...

En France, les Italiens affronteront la Belgique, la Suède et l'Eire dans le groupe E.

En novembre dernier, la Belgique (numéro 1 au classement de la FIFA) avait d'ailleurs nettement battu l'Italie 3-1 en match amical, illustrant l'écart qui existe encore entre la Nazionale et les meilleures équipes européennes.

Les derniers mois ont par ailleurs été marqués par plusieurs désaccords entre Conte et les instances italiennes. Le sélectionneur espérait ainsi organiser un stage en février et voulait que la finale de la Coupe d'Italie soit avancée d'une semaine pour que les joueurs concernés par ce match et par l'Euro puissent prendre quelques vacances.

Ces deux demandes ont été rejetées et, selon les médias sportifs italiens, Conte l'aurait mal vécu.

Pour le remplacer, plusieurs noms ont été évoqués, notamment ceux de Roberto Donadoni (Bologne) et Cesare Prandelli (libre), deux anciens sélectionneurs. Claudio Ranieri, leader du Championnat d'Angleterre avec Leicester, Fabio Capello ou Giampiero Ventura (Torino) sont d'autres pistes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer