• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Lionel Messi échoue de nouveau au moment où l'Argentine comptait sur lui 

Lionel Messi échoue de nouveau au moment où l'Argentine comptait sur lui

La déception de samedi survient moins d'un an... (Photo Ricardo Moraes, Reuters)

Agrandir

La déception de samedi survient moins d'un an après que Messi eut échoué dans sa tentative de mener l'Argentine à la victoire lors de la finale de la Coupe du monde.

Photo Ricardo Moraes, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicente L. Panetta
Agence France-Presse
SANTIAGO

Lionel Messi a de nouveau été incapable de procurer un championnat à sa terre natale.

Messi n'a ressemblé en rien au joueur étoile qu'il a l'habitude d'être avec le FC Barcelone, samedi, et l'Argentine s'est inclinée 4-1 aux tirs de pénalité aux mains du Chili en finale de la Copa America.

Les deux formations avaient été tenues en échec au cours des 90 minutes de jeu réglementaire et lors du temps supplémentaire.

Ça fait maintenant 22 ans que l'Argentine n'a pas gagné un titre.

Messi, élu quatre fois joueur de l'année de la planète soccer, a marqué l'unique but de son équipe lors des tirs de barrage. Il a cependant livré une performance sans lustre en temps réglementaire et en prolongation, et n'a pu servir de bougie d'allumage pour ses coéquipiers.

La déception de samedi survient moins d'un an après que Messi eut échoué dans sa tentative de mener l'Argentine à la victoire lors de la finale de la Coupe du monde.

Messi avait aidé son pays à remporter la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2005, puis la médaille d'or aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Mais il vise toujours un titre avec la formation senior de l'Argentine.

Avant la deuxième place à la Coupe du monde l'an dernier au Brésil, Messi n'était pas parvenu à guider ses coéquipiers au-delà des quarts de finale du plus grand rendez-vous mondial du soccer, l'Argentine subissant des éliminations hâtives en 2006 et en 2010. Messi faisait aussi partie de la formation qui avait perdu en finale de la Copa America de 2007, contre le Brésil, ainsi que de celle qui s'est inclinée, à domicile, contre l'Uruguay en quarts de finale en 2011.

«Un résultat, ou même une défaite en finale, ne changera en rien ce que Messi représente pour le reste du monde, a déclaré l'entraîneur du Chili, Jorge Sampaoli, lui-même un Argentin.

«Si l'Argentine avait pu saisir le contrôle du match à un moment donné, Messi se serait assuré de nous rappeler pourquoi il est le meilleur joueur au monde», a renchéri Sampaoli.

Messi n'a pas connu un bon début à la Copa America, mais il s'améliorait de match en match. Même s'il n'avait pas fait bouger les cordages en demi-finale contre le Paraguay, Messi avait offert une prestation de haut niveau dans un gain de 6-1, préparant cinq des buts de son équipe.

Mais samedi, l'attaquant de 31 ans a effectué de mauvaises passes et a plusieurs fois semblé pris de court par les défenseurs adverses au point où il n'a pas réussi à créer des chances de marquer pour ses coéquipiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer