Ligue des champions: Barcelone et Chelsea pas gâtés

Les matches aller des 8es de finale se... (PHOTO FABRICE COFFRINI, AFP)

Agrandir

Les matches aller des 8es de finale se joueront les 17-18 et 24-25 février, les matches retour les 10-11 et 17-18 mars.

PHOTO FABRICE COFFRINI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
NYON, Suisse

Le tirage au sort de la Ligue des Champions a fait en sorte de soumettre le Real Madrid et le FC Barcelone au même duel de huitièmes de finale, en plus d'envoyer Arsène Wenger à Monaco, là où tout a commencé pour lui.

Champion en titre, le Real Madrid affrontera le FC Schalke 04. À la même étape l'an dernier, les Espagnols avaient humilié les Allemands 9-2 au total des buts. Le tirage au sort de lundi a également replacé sur le même chemin le FC Barcelone et Manchester City. Barcelone se déplacera de nouveau en Angleterre en premier. Elle l'avait emporté 4-1 au total lors de la dernière édition.

«Nous avons tenté de nous améliorer à l'arrière. Nous sommes plus solides que l'an dernier, a déclaré le directeur football de Man City, Txiki Begiristain, un ancien du FC Barcelone. La seule raison d'être heureux, c'est que je peux passer à la maison.»

Arsenal et Wenger seront confrontés à l'AS Monaco, là où l'entraîneur français a bâti sa réputation dans les années 1980, remportant un titre en Ligue 1 en 1988.

«Monsieur Wenger sera heureux de ce tirage», a indiqué le fabricant de jeu d'Arsenal Mesut Özil sur son compte Twitter.

Le Paris Saint-Germain sera quant à lui l'hôte de Chelsea, reprise du quart de finale de la dernière édition de la compétition, remporté par les Anglais, et le Bayern Munich aura rendez-vous avec le Shakhtar Donetsk.

«Donetsk représente un grand inconnu pour nous, a lancé le gardien munichois Manuel Neuer. Ce ne sera pas facile pour nous de se préparer pour ces matchs.»

Le Shakhtar, qui est basé près de la frontière orientale de l'Ukraine, doit disputer son match local le 17 février à Lviv en raison du conflit avec les séparatistes prorusses qui frappe sa ville.

La Juventus de Turin accueillera Borussia Dortmund, qui avait vaincu les champions d'Italie dans la finale de 1997, l'une des plus grandes surprises de l'histoire de la Ligue des Champions. Dortmund avait alors battu le champion en titre largement favori 3-1.

Les deux autres duels opposeront le Bayer Leverkusen à l'Atletico Madrid, ainsi que Bâle au FC Porto, un match entre deux clubs qui continuent de connaître du succès en Ligue des Champions même s'ils ont dû se départir d'éléments-clés.

«À chaque année, ils vendent de merveilleux joueurs à fort prix et demeurent très compétitifs, a expliqué le président de Bâle, Bernhard Heusler, dont l'équipe a éliminé Liverpool la semaine dernière. Nous ne les craignons pas, mais les respectons énormément.»

Les matchs aller seront joués les 17, 18, 24 et 25 février. Les matchs retour seront disputés trois semaines plus tard, soit les 10, 11, 17 et 18 mars.

La finale doit avoir lieu le 6 juin, au Stade olympique de Berlin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer