Bon départ pour Andre De Grasse au 100 m

Andre De Grasse (à droite) a devancé Su Bingtian... (PHOTO LEONHARD FOEGER, REUTERS)

Agrandir

Andre De Grasse (à droite) a devancé Su Bingtian et Jimmy Vicaut.

PHOTO LEONHARD FOEGER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le sprinter canadien Andre De Grasse a remporté sa première vague en phase préliminaire du 100 m masculin avec un temps de 10,04 s, samedi à Rio.

Usain Bolt... (PHOTO MARTIN MEISSNER, AP) - image 1.0

Agrandir

Usain Bolt

PHOTO MARTIN MEISSNER, AP

Le chrono de l'athlète originaire de Scarborough lui a valu de signer l'une des trois meilleures performances de la journée.

Le Jamaïcain Usain Bolt, qui tente de remporter un troisième titre olympique de suite, a inscrit un chrono de 10,07 s, et aisément gagné sa course.

L'Américain Justin Gatlin, médaillé d'or aux en 2004 et de bronze en 2012, avait également dominé son groupe (10,1 s) un peu plus tôt.

>>> Revoyez les courses de De Grasse, Bolt et Gatlin

Les Canadiens Aaron Brown (10,24 s) et Akeem Haynes (10,22 s) ont quant eux lui subi l'élimination en prenant respectivement le troisième et sixième rang de leur vague.

Les demi-finales et la finale auront lieu dimanche.

Justin Gatlin... (PHOTO MARTIN MEISSNER, AP) - image 2.0

Agrandir

Justin Gatlin

PHOTO MARTIN MEISSNER, AP

Lilly King... (PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP) - image 2.1

Agrandir

Lilly King

PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP

Justin Gatlin: «Je ne sais même pas qui est Lilly King»

RIO DE JANEIRO - Le sprinteur américain Justin Gatlin, ancien dopé, a sèchement répondu samedi à sa compatriote et nageuse Lilly King qui pense qu'il ne devrait pas être sélectionné aux JO de Rio : « Je ne sais même pas qui est Lilly King », a-t-il asséné.

« Je ne sais même pas qui est Lilly King, elle fait de la natation, pas de l'athlétisme. Je ne m'inquiète pas de ça », a répondu Gatlin, interrogé après sa série victorieuse sur 100 m (10,01).

Le 9 août, après avoir remporté le titre olympique sur 100 m brasse, Lilly King a répondu elle aussi clairement à une question sur le dopage et précisément sur son compatriote Justin Gatlin : « Est-ce que je pense que des gens qui ont été pris pour dopage devraient être dans l'équipe? Non, ils ne devraient pas. Même si je dois respecter la décision », avait-elle déclaré.

« J'ai confiance dans les politiques menées. L'agence américaine antidopage [USADA] fait du bon boulot, l'agence mondiale antidopage [AMA] fait du bon boulot », a ajouté pour sa part Justin Gatlin. « Je suis revenu et j'ai fait ce que j'avais à faire. J'ai travaillé dur pour revenir ici, j'ai été testé comme tout le monde et je crois dans le système dans lequel nous sommes », a-t-il expliqué.

Gatlin a été suspendu à deux reprises dans sa carrière.

La première alors qu'il était encore jeune, 20 ans, pour des amphétamines sensées réguler son hyperactivité. D'abord suspendu deux ans, la sanction a été ramenée à un an après nouvel examen du cas.

Puis Gatlin a été contrôlé positif à la testostérone en 2006. D'abord suspendu huit ans, Gatlin a collaboré avec l'USADA et les instances antidopage et sa peine a été réduite à quatre ans.

C'est ce qui lui permet de revenir à la compétition début 2011, et d'entamer une deuxième carrière où il a déjà engrangé des médailles mondiales sur 100 m (argent en 2013 et 2015), 4x100 m (argent 2013) et 200 m (argent en 2015), ainsi qu'une médaille de bronze sur 100 m aux JO 2012 de Londres.

- Agence France-Presse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer