La LHJMQ prend des mesures pour améliorer la sécurité des joueurs

Jordan Boyd est mort subitement sur la patinoire... (Photo archives PC)

Agrandir

Jordan Boyd est mort subitement sur la patinoire en août 2013.

Photo archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Halifax

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a annoncé des changements en matière de sécurité, notamment des formations en secourisme d'un plus grand nombre de personnes parmi le personnel des équipes et des examens plus approfondis des joueurs à la lumière de la mort soudaine d'un joueur de 16 ans.

Jordan Boyd, de Bedford, en Nouvelle-Écosse, effectuait des exercices lors d'un camp d'essais du Titan d'Acadie-Bathurst, au Nouveau-Brunswick, au mois d'août 2013 lorsqu'il s'est effondré et qu'il n'a pas pu être ranimé.

Une autopsie a plus tard révélé que Boyd avait une maladie cardiaque non diagnostiquée, connue sous le nom de dysplasie ventriculaire droite arythmogène

Le président de la ligue, Gilles Courteau, a révélé que toutes les équipes doivent maintenant avoir au moins trois membres du personnel formés aux techniques de secourisme, y compris l'utilisation de défibrillateurs, qui doivent être présents lors de tous les événements, y compris les matchs et les entraînements.

M. Courteau a également ajouté que les joueurs devront remplir des questionnaires de santé plus approfondis et passer des examens physiques plus poussés avant de se présenter à un camp d'entraînement.

Le père de Jordan, Stephen Boyd, s'est dit satisfait de l'engagement de la ligue à améliorer son protocole de sécurité afin de prévenir des incidents semblables à celui de son fils.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer