• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Coupe Ryder: les États-Unis prennent les devants 5-3 contre l'Europe 

Coupe Ryder: les États-Unis prennent les devants 5-3 contre l'Europe

Jordan Spieth et Patrick Reed ont donné le... (Timothy A. Clary, AFP)

Agrandir

Jordan Spieth et Patrick Reed ont donné le ton en remportant le premier match de la journée, disputé selon la formule «foursome», contre le duo européen de médaillés olympiques formé de Rose et Stenson.

Timothy A. Clary, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Chaska, Minnesota

Même après avoir balayé la séance du matin, une première depuis 1981, les Américains se sont rappelé qu'aucune avance n'est sûre à Coupe Ryder.

Que ce soit après une session ou une journée.

Et si on se fie à la dernière édition du tournoi en sol américain, rien n'est vraiment terminé.

L'Europe a surmonté un retard de 4-0 grâce en partie à son meilleur duo, celui de Justin Rose et Henrik Stenson, et elle a vu son meilleur golfeur, Rory McIlroy, caler un roulé d'une distance de 20 pieds pour un aigle victorieux au 16e trou, vendredi.

«Nos golfeurs étaient déçus de la façon dont ils ont joué ce matin, a affirmé le capitaine de l'Europe, Darren Clarke. Ils ont toutefois montré beaucoup de courage, de désir et de caractère pour rebondir comme ils l'ont fait en après-midi.»

Les États-Unis mettent fin à cette première journée d'activités avec une avance de 5-3, mais ils ont raté une occasion de placer leurs adversaires dans une mauvaise posture.

Il y a quatre ans, à Medinah, les Américains détenaient une avance de 5-3 au terme de la première journée, mais ce sont les Européens qui avaient finalement sabré le champagne.

«C'est frustrant de ne pas posséder une avance plus confortable», a mentionné le capitaine des locaux, Davis Love III.

Pourtant, le tournoi n'aurait pas pu mieux s'amorcer pour les États-Unis.

Jordan Spieth et Patrick Reed ont donné le ton en remportant le premier match de la journée, disputé selon la formule «foursome», contre le duo européen de médaillés olympiques formé de Rose et Stenson.

Phil Mickelson et Rickie Fowler ont ensuite vaincu McIlroy et Andy Sullivan par 1.

Quelques minutes plus tard, Jimmy Walker et Zach Johnson ont creusé l'avance des Américains à 3-0 en disposant de Sergio Garcia et Martin Kaymer 4-et-2.

Le duo de Dustin Johnson et Matt Kuchar a aussi participé aux festivités en malmenant Lee Westwood et Thomas Pieters 5-et-4.

La dernière fois que les États-Unis ont balayé une séance de la Coupe Ryder, c'était lors de celle disputée selon la formule à quatre balles en après-midi de la deuxième journée en 1981. Il ne faut toutefois pas associer les golfeurs qui ont accompli l'exploit vendredi matin à ceux qui s'étaient illustrés à l'époque au sein de ce que plusieurs considèrent comme étant «la meilleure équipe de l'histoire».

En 1981, la formation américaine était composée de Jack Nicklaus, Tom Watson, Lee Trevino et Johnny Miller, et elle avait triomphé des Européens 18 1/2-9 1/2.

Défaits pour une première fois, Rose et Stenson ont de nouveau affronté Spieth et Reed et cette fois, ils ont infligé un premier revers à la paire américaine en l'emportant 5-et-4.

Garcia a ensuite fait équipe avec son compatriote Rafa Cabrera Bello pour vaincre J.B. Holmes et Ryan Moore 3-et-2 alors que McIlroy et Pieters ont aussi gagné 3-et-2, contre Johnson et Kuchar. Le duo américain subissait un premier revers en quatre matchs à la Coupe Ryder.

Le seul point des États-Unis est venu du bâton de Brandt Snedeker et Brooks Koepka. Les deux golfeurs n'ont jamais été menacés et ils ont battu Kaymer et Danny Willett 5-et-4.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer