• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Jason Day prend deux coups d'avance au Championnat de la PGA 

Jason Day prend deux coups d'avance au Championnat de la PGA

Jason Day... (Photo Thomas  J. Russo, USA TODAY)

Agrandir

Jason Day

Photo Thomas J. Russo, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
SHEBOYGAN, WISCONSIN

En bouclant six trous consécutifs en trois coups, Jason Day semblait déterminé comme jamais à décrocher son premier titre majeur en carrière, samedi. Il a ramené une carte de 66, six coups sous la normale, pour prendre deux coups d'avance au Championnat de la PGA, le troisième tournoi majeur au cours duquel il a au moins partagé la tête à l'aube de la ronde finale.

Lorsqu'on voit le nom de celui qui le suit au classement - Jordan Spieth - on réalise que ce ne sera pas facile.

Spieth accusait cinq coups de retard avec deux trous à disputer lorsqu'il a couronné un impressionnant neuf de retour à Whistling Straits. Il a conclu avec trois oiselets de suite pour jouer 65.

«Je suis très content d'avoir la chance de remporter un autre majeur», a dit Spieth.

Il tente de rejoindre Tiger Woods (2000) et Ben Hogan (1953) en tant que seuls joueurs à remporter trois titres majeurs la même année, et Spieth espère que l'expérience acquise au Tournoi des Maîtres et à l'Omnium des États-Unis lui servira.

Day a toutefois démontré qu'il avait bien l'intention de jouer les trouble-fêtes.

L'Australien de 27 ans a joué moins-6 au cours d'une séquence de six trous, réussissant notamment un aigle au 11e trou. Lorsqu'il a envoyé son approche près de la coupe au 14e trou, il était à moins-16 et commençait à creuser l'écart.

«Il reste une journée, a déclaré Day avant de se diriger vers le champ de pratique. Je dois continuer à être agressif et à faire du mieux que je peux.»

Un élan a tout changé. Il a envoyé une approche dans une trappe de sable à la gauche du vert au 15e trou et a dû effectuer deux coups pour en sortir, concluant avec un double boguey. Au même moment, Spieth a élevé son jeu d'un cran.

Day a ensuite raté une occasion d'oiselet au 16e, une normale-5. Il a toutefois répliqué avec un coup roulé de 25 pieds au 17e pour afficher un score cumulatif de moins-15.

Ce n'est toutefois pas une course à deux.

Le Sud-Africain Branden Grace, qui s'est retrouvé à égalité en tête avec trois trous à jouer à l'Omnium des États-Unis, a envoyé une sortie de trappe au fond du trou au 18e trou pour jouer 64.

Il était à trois coups de la tête, en compagnie de Justin Rose, qui a commis un double boguey, mais qui a tout de même joué 68. Martin Kaymer est aussi toujours dans la course, avec quatre coups de retard, lui qui l'avait emporté en prolongation à Whistling Straits, il y a cinq ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer