«Aucune chance» de report des Jeux de Rio

Le ministre brésilien des sports, Leonardo Picciani.... (Photo Vanderlei Almeida, AFP)

Agrandir

Le ministre brésilien des sports, Leonardo Picciani.

Photo Vanderlei Almeida, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Le ministre brésilien des sports Leonardo Picciani a déclaré mardi «impossible» un report des Jeux olympiques de Rio (5-21 août) en réponse aux préoccupations liées au virus Zika.

«C'est impossible. Aucune chance. Le Brésil suit toutes les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé dans le combat contre ce virus» a affirmé Picciani, en visite à Londres.

«Les autorités brésiliennes rencontrent des succès dans ce combat, nous avons une réduction significative du nombre de cas», a-t-il ajouté.

La directrice générale de l'OMS Margaret Chan a chargé ses experts d'évaluer l'impact que pourrait avoir la tenue des Jeux cet été au Brésil sur la propagation du virus Zika.

Dans une lettre datée du 1er juin, elle expliquait que l'OMS avait dépêché quatre fois au Brésil des équipes d'épidémiologistes «pour rassembler des données de première main sur la situation actuelle et évaluer le niveau de risque encouru par le grand nombre d'athlètes et de spectateurs attendus aux Jeux olympiques d'été.»

L'OMS avait précédemment rejeté l'appel au report des JO de Rio lancé le 27 mai par plus de 200 scientifiques, estimant qu'en l'état, «une annulation ou un changement du lieu des Jeux olympiques ne changerait pas de manière significative la propagation internationale du virus Zika».

Le Brésil est le pays le plus touché par le Zika, virus responsable, selon des experts, de cas de microcéphalies, une malformation grave et irréversible se caractérisant par une taille anormalement petite du crâne des nouveaux-nés.

Près de 1300 bébés sont nés avec cette malformation depuis l'année dernière au Brésil.

Le virus, transmis principalement par deux espèces de moustiques mais aussi par rapport sexuel, a également été relié à des maladies neurologiques chez les adultes, dont le syndrome de Guillain-Barré, potentiellement mortel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer