Dopage: le laboratoire de Rio pourrait perdre son accréditation

Le laboratoire devant mener les tests antidopage pendant les Jeux de Rio de... (Photo Felipe Dana, archives AP)

Agrandir

Photo Felipe Dana, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Rio de Janeiro

Le laboratoire devant mener les tests antidopage pendant les Jeux de Rio de Janeiro pourrait perdre son accréditation à quelques mois seulement des Olympiques d'été.

L'Agence antidopage du Brésil a été inscrite sur la liste des agences «à surveiller» par l'Agence mondiale antidopage (AMA) en novembre.

Dans une déclaration envoyée à l'Associated Press vendredi, l'AMA a déclaré que l'agence brésilienne a jusqu'au 18 mars pour rencontrer ses normes, sinon elle sera «immédiatement jugée non conforme».

Si cela se produit, le laboratoire de Rio perdrait son accréditation, ce qui signifie que des milliers d'échantillons récoltés pendant les Jeux olympiques devront être envoyés à l'extérieur du pays afin que les tests antidopage soient menés.

L'AMA a levé une précédente suspension de ce laboratoire il y a quatre mois. Ses doutes ont fait en sorte que les échantillons récoltés pendant la Coupe du monde 2014 ont été envoyés en Suisse pour y être testés.

L'agence a indiqué avoir rencontré les autorités brésiliennes récemment afin que «le code (antidopage) soit inséré dans la législation brésilienne».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer