Usain Bolt roi du 100 m, record canadien pour Melissa Bishop

Bolt se retirera de la compétition après les... (Photo AFP)

Agrandir

Bolt se retirera de la compétition après les Championnats mondiaux d'athlétisme, le mois prochain, à Londres.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

À sa dernière course en carrière en Diamond League, Usain Bolt a résisté à ses rivaux pour gagner le 100 mètres de Monaco, vendredi.

Huit fois champion olympique, Bolt a dû se méfier de l'Américain Isiah Young dans les 30 derniers mètres, mais il a utilisé ses longues enjambées pour arrêter le chrono à 9,95 secondes. Young a suivi en 9,98 et le Sud-Africain Akani Simbine a complété le podium avec un temps de 10,02.

Bolt se retirera de la compétition après les Championnats mondiaux d'athlétisme, le mois prochain, à Londres.

Le mois dernier, il avait triomphé à Ostrava, en République tchèque, avec un chrono de 10,06. Il a été un peu plus rapide cette fois-ci, quand Young s'est assuré de pousser l'homme le plus rapide au monde.

«C'est toujours bon de gagner. Mon temps commence à baisser au bon moment, a affirmé le Jamaïcain en pensant aux mondiaux. Tout tombe en place.»

Bolt a reçu une chaleureuse ovation et il s'attend à s'ennuyer des foules quand ses jours sur la piste seront terminés.

«Je suis ici pour les partisans et je vais m'ennuyer de ressentir le stade vibrer. C'est une sensation douce-amère. Je suis heureux de ma carrière, mais je suis déçu de la voir prendre fin, a reconnu Bolt. Je prévois relaxer à Londres avec ma famille, mais je ne connais rien de mes plans au-delà de la saison.»

L'étoile canadienne du sprint Andre De Grasse n'a pas participé au 100 m, lui qui était seulement inscrit au relais 4x100 m. L'Ontarien âgé de 22 ans a vu son quatuor complété par Aaron Brown, Brendon Rodney et Gavin Smellie être disqualifié. Le dernier échange du témoin entre Rodney et De Grasse a provoqué la disqualification.

Le relais chinois s'est imposé en 38,19 secondes, devant deux formations américaines ayant signé des temps respectifs de 38,30 et 38,41.

Pour sa part, Melissa Bishop a fracassé un record canadien au 800 m. Âgée de 28 ans et originaire d'Eganville, en Ontario, Bishop a signé un chrono de 1:57,01 et a terminé en cinquième position. Elle détenait l'ancienne marque de 1:57,02 qu'elle avait établie quand elle avait pris le quatrième rang aux Jeux olympiques de Rio, l'été dernier.

La Sud-Africaine Caster Semeya s'est détachée de ses poursuivantes dans les derniers 50 mètres et a réussi le meilleur chrono de l'année en 1:55,27. La Burundaise Francine Niyonsaba a suivi en 1:55,47, devant l'Américaine Ajee Wilson (1:55,61).

L'Ontarien Brandon McBride a terminé deuxième au 800 m masculin avec un temps de 1:44,41. Emmanuel Korir, du Kenya, a été le seul à le devancer avec un chrono de 1:43,10.

Le champion du monde en titre au saut à la perche Shawn Barber s'est contenté du sixième rang. Le Torontois âgé de 23 ans a franchi la barre à 5,72 mètres, son meilleur résultat de la saison. Le Polonais Piotr Lisek a gagné en franchissant les 5,82 mètres.

Le Sud-Africain Wayde van Niekerk a triomphé au 400 m masculin en 43,73.

La Kényane Hellen Obiri a réussi le meilleur chrono de l'année au 3000 m en parcourant la distance en 8:23,14.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer