• Accueil > 
  • Sciences > 
  • Médecine 
  • > Trop de bacon et pas assez de noix contribuerait à 45% des décès aux États-Unis 

Trop de bacon et pas assez de noix contribuerait à 45% des décès aux États-Unis

Le bacon fait partie des aliments qui sont... (Rick Wilking, archives Reuters)

Agrandir

Le bacon fait partie des aliments qui sont consommés en quantités excessives aux États-Unis.

Rick Wilking, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

La consommation excessive d'aliments mauvais pour la santé, tout comme la consommation insuffisante d'aliments bénéfiques, contribue à la moitié des décès attribués à la maladie cardiaque, au diabète et aux accidents vasculaires cérébraux aux États-Unis, selon une nouvelle étude publiée par le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Les auteurs mentionnent le sel et les aliments salés ; les charcuteries comme le bacon, le saucisson de Bologne et les hot-dogs ; la viande rouge comme les biftecks et les hamburgers ; et les boissons sucrées parmi les aliments qui sont consommés en quantités excessives.

En revanche, les Américains ne mangeraient pas suffisamment de noix et de graines ; de poissons riches en oméga-3, comme le saumon et les sardines ; de fruits et légumes ; et de grains entiers.

Ces conclusions découlent de données gouvernementales qui attribuaient, en 2012, quelque 700 000 décès à la maladie cardiaque, au diabète et aux accidents vasculaires cérébraux. Les chercheurs ont combiné à ces données une analyse de questionnaires d'envergure nationale portant sur les habitudes alimentaires des Américains.

Les scientifiques en viennent à la conclusion que la consommation excessive ou insuffisante de dix aliments a contribué à environ 45% de ces décès. Une consommation excessive de sel a été associée à près de 10% des décès, contre 8% pour une consommation excessive de viande rouge ou insuffisante de noix, de graines et de poisson.

Le JAMA rapporte également que de moins en moins d'Américains essaient de perdre du poids depuis quelques années, ce qui pourrait être attribuable à la plus grande tolérance de la société envers l'embonpoint et l'obésité.

Les chercheurs ont constaté, à l'analyse d'études gouvernementales réalisées entre 1988 et 2014, que la proportion d'adultes souffrant d'embonpoint ou d'obésité qui essayaient de perdre du poids est passée de 55% à 49% pendant cette période.

***

Six aliments à privilégier:

  • Les fruits : trois fruits de taille moyenne chaque jour.
  • Les légumes : deux tasses de légumes cuits ou quatre tasses de légumes crus chaque jour.
  • Les noix/graines : cinq portions de 30 grammes par semaine (environ 20 noix par portion).
  • Les grains entiers : 2,5 portions par jour.
  • Les gras polyinsaturés : 11% des calories quotidiennes.
  • Les fruits de mer : 225 grammes par semaine.
Quatre aliments à limiter:

  • La viande rouge : une portion par semaine (l'équivalent d'un bifteck de taille moyenne).
  • La charcuterie : pas recommandé.
  • Les boissons sucrées : pas recommandé.
  • Le sel : 2000 mg par jour, soit l'équivalent d'une cuillère à thé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer