Une bactérie pour neutraliser les moustiques porteurs du Zika

Des moustiques de deux régions du Brésil et de la Colombie sont sur le point... (Photo Jeff Miller, Archives Associated Press)

Agrandir

Photo Jeff Miller, Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Des moustiques de deux régions du Brésil et de la Colombie sont sur le point d'être infectés par une bactérie qui doit les priver de leur capacité de transmettre le virus Zika.

L'ambitieux projet est financé par la fondation Wellcome Trust ainsi que par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Environ 60% des insectes dans le monde sont porteurs de la bactérie Wolbachia, mais ce n'est pas le cas du moustique qui transmet le virus Zika, la dengue, la fièvre jaune et le chikungunya.  

Les moustiques infectés par la bactérie seront libérés dans les régions urbaines de Rio de Janeiro, au Brésil, et d'Antioquia, en Colombie. Lorsqu'ils se reproduiront avec les moustiques locaux, ils transmettront ensuite la bactérie à leur progéniture. Et ceux-ci, à cause de la bactérie, ne pourront alors plus transmettre de virus.

Le virus Zika, transmis par le moustique Aedes aegypti, provoque des symptômes grippaux bénins (fièvre, maux de tête, courbatures). Mais il est aussi soupçonné, quand il touche une femme enceinte, d'entraîner une grave malformation congénitale du foetus, la microcéphalie (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel).

À lire sur The Guardian >>

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer