• Accueil > 
  • Sciences > 
  • En vrac 
  • > Stephen Hawking lance un prix récompensant la vulgarisation scientifique 

Stephen Hawking lance un prix récompensant la vulgarisation scientifique

L'astrophysicien Stephen Hawking... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

L'astrophysicien Stephen Hawking

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Madrid

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking a créé un prix pour récompenser les professionnels rendant la science compréhensible au plus grand nombre, a annoncé jeudi le festival Starmus, organisé en Espagne, où il remettra ces récompenses le 29 juin.

Ce festival qui se tient depuis trois ans à Tenerife, dans l'archipel des Canaries, a pour vocation de rendre la science plus accessible. Il permet de côtoyer certains des scientifiques les plus brillants de la planète, y compris Stephen Hawking, 74 ans. Pour 2016, onze prix Nobel doivent y participer, entre le 27 juin et le 2 juillet.

Les trois premiers lauréats des «Prix Stephen Hawking de la science» - le physicien britannique Jim Al-Khalili, 54 ans, le compositeur de musique de films allemand Hans Zimmer, 59 ans, et Mark Levinson, 60 ans, metteur en scène en duo avec le physicien David E. Kaplan, 48 ans - recevront leurs médailles des mains de Stephen Hawking le 29 juin.

Jim Al-Khalili, professeur à l'université de Surrey, sera récompensé «pour avoir abordé des concepts de physique complexes dans des documentaires scientifiques, et plus récemment dans Les Secrets de la physique quantique», a expliqué Stephen Hawking dans un communiqué transmis par le festival.

Hans Zimmer, auteur de la musique du Roi Lion, recevra une médaille pour la bande-son du film Interstellar, de Christopher Nolan, sorti en 2014, qui raconte un voyage à travers un trou noir.

Le troisième prix revient au documentaire La fièvre des particules (2014). Mis en scène par Mark Levinson et produit par David Kaplan, il «montre la vie et le travail des physiciens au sein du Grand collisionneur de hadrons au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), ayant débouché sur la découverte du Boson de Higgs», particule élémentaire facilitant notamment la compréhension de la matière noire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer