Un nouveau site viking pourrait avoir été découvert à Terre-Neuve

Les Dr Doug Bolender et Sarah Parcak sur... (PHOTO PBS, VIA ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les Dr Doug Bolender et Sarah Parcak sur le site de Point Rosee, à Terre-Neuve, lors de leur découverte l'été dernier.

PHOTO PBS, VIA ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des archéologues américains pourraient avoir découvert un nouvel établissement viking dans l'île de Terre-Neuve, mais il faudra maintenant authentifier le site.

Douglas Bolender, de l'Université du Massachusetts à Boston, faisait partie de l'équipe de chercheurs qui a fait la présumée découverte, en juin dernier, dans la région de Point Rosee, dans le sud-ouest de l'île.

Il raconte que ce sont des images en haute définition prises par un satellite à 600 kilomètres au-dessus de la Terre qui avaient amené l'archéologue Sarah Parcak dans ce secteur, où des fouilles ont été ensuite entreprises.

Selon M. Bolender, son équipe a découvert une structure de style viking et des pièces de « fer des marais », dont certaines remonteraient à entre 800 et 1200 après Jésus-Christ, selon la datation au carbone 14.

Si la découverte est avérée, il s'agirait de la première depuis plus de 50 ans en Amérique du Nord, mais M. Bolender demeure prudent : beaucoup de preuves doivent être maintenant accumulées avant de déterminer s'il s'agit bien d'un établissement viking.

Les chercheurs souhaitent revenir dans la région de Point Rosee l'été prochain afin de mener de plus amples fouilles.

C'est aussi à Terre-Neuve, plus précisément à L'Anse aux Meadows, à la pointe nord de l'île, qu'on avait découvert la toute première trace connue de la présence européenne en Amérique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer