Une perle naturelle vieille de 2000 ans mise au jour en Australie

L'université de Wollongong.... (PHOTO TIRÉE DU SITE DE L'UNIVERSITÉ)

Agrandir

L'université de Wollongong.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L'UNIVERSITÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Sydney

Une très rare perle naturelle vieille de 2000 ans a été mise au jour lors de fouilles archéologiques sur un site aborigène dans l'ouest de l'Australie, ont annoncé mercredi les scientifiques de l'université de Wollongong.

«Les perles naturelles sont très rares et nous n'en avons jamais trouvé auparavant» sur l'île-continent, s'est réjouie l'archéologue conchyliologue Kat Szabo, spécialiste des mollusques à coquille.

Découverte sur la côte de Kimberley, dans le nord de l'État d'Australie-Occidentale, la perle quasi sphérique aux reflets rose et or mesure environ cinq millimètres de diamètre.

Son âge a été établi grâce aux rayons X et à des comparaisons avec des perles de culture.

Elle se trouvait dans une fosse à déchets servant aux rituels plutôt qu'à la cuisine.

Les perles n'ont jamais occupé une place de premier plan dans les cultures indigènes de l'Australie septentrionale, mais les huîtres qui les produisent étaient, elles, utilisées au cours de cérémonies d'incantation pour faire venir la pluie.

La perle devrait être exposée au musée maritime de Perth.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer