L'agence spatiale indienne perd le contact avec un satellite

Le premier ministre Narendra Modi avait salué le... (Photo Arun SANKAR, Agence France-Presse)

Agrandir

Le premier ministre Narendra Modi avait salué le tir de jeudi, se déclarant «fier d'Isro pour avoir conduit la nation vers de nouveaux sommets et un avenir meilleur».

Photo Arun SANKAR, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New Delhi

L'agence spatiale indienne a annoncé dimanche avoir perdu le contact avec un puissant satellite quelques jours à peine après son lancement en grande pompe.

L'Isro a perdu le contact avec le satellite GSAT-6A samedi alors que celui-ci se préparait à entamer sa troisième et dernière manoeuvre de mise en orbite.

«Des efforts sont en cours pour établir un contact avec le satellite», a dit l'agence dans un communiqué.

L'engin de plus de 2140 kg a été conçu pour améliorer les capacités de communication des forces armées indiennes. Il avait été lancé jeudi de l'État méridional d'Andhra Pradesh.

Le premier ministre Narendra Modi avait salué le tir de jeudi, se déclarant «fier d'Isro pour avoir conduit la nation vers de nouveaux sommets et un avenir meilleur».

Inauguré dans les années 1960, le programme spatial indien, source de grande fierté nationale, avait attiré l'attention du monde entier en permettant de placer une sonde en orbite autour de Mars en 2014.

Le coût du projet, 73 millions de dollars, ne représentait qu'une fraction des 671 millions de dollars que la NASA américaine a dépensé pour une mission similaire vers la planète rouge.

En février 2017, l'Isro était rentrée dans les annales du secteur en réussissant la mise en orbite de 104 satellites avec une seule fusée, un record.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer