Philae envoie de nouvelles données après cinq jours de silence

Un modèle miniature du robot Philae sur la... (PHOTO MICHAEL PROBST, ARCHIVES AP)

Agrandir

Un modèle miniature du robot Philae sur la comète.

PHOTO MICHAEL PROBST, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BERLIN

L'atterrisseur Philae de l'Agence spatiale européenne (ESA) a de nouveau communiqué avec la Terre après cinq jours de silence.

Philae est devenue en novembre la première sonde à se poser sur une comète. Elle avait transmis ses premiers signaux en près de sept mois samedi dernier, avant de nouveau se faire entendre dimanche.

Les scientifiques espéraient que ses panneaux solaires lui permettraient de se recharger à l'approche du soleil, et c'est exactement ce qui semble se produire.

Le silence de cinq jours n'était pas imprévu. Philae a transmis vendredi deux communications de deux minutes, à 17 minutes d'intervalle.

L'ESA a demandé à Rosetta, le vaisseau qui accompagne Philae à 180 kilomètres de la comète, de se repositionner pour améliorer les communications.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer