La NASA envisage une mission vers Europe

La NASA envisage une mission robotique vers Europe, une lune de Jupiter qui... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La NASA envisage une mission robotique vers Europe, une lune de Jupiter qui possède un océan et pourrait abriter la vie, a indiqué lundi le patron de l'Agence spatiale américaine, Charles Bolden.

L'agence «sélectionnera les instruments» qui seront à bord de la sonde au printemps et «passera ensuite à la prochaine étape», a-t-il dit en présentant le projet de budget de l'agence pour 2016.

Le président Barack Obama a transmis lundi au Congrès son projet de budget pour la prochaine année fiscale. Pour celle-ci, la NASA demande au total une enveloppe de 18,5 milliards de dollars pour son budget, ce qui représente une augmentation de 2,7% par rapport au montant voté par le Congrès pour 2015. La NASA demande en particulier 30 millions de dollars pour développer cette mission vers Europe.

L'administration et le Congrès se sont jusqu'ici livré à une bataille discrète sur ce projet, la première évitant jusqu'alors de requérir des fonds pour cette mission tandis que le Congrès continuait à allouer des crédits plus substantiels pour développer ce projet. Ainsi pour 2015, la NASA avait déjà reçu 100 millions de dollars.

La NASA a déjà lancé en 2011 la sonde Juno vers Jupiter. Celle-ci doit arriver en juillet 2016.

L'Agence spatiale européenne a déjà une vaisseau automatique qui explore Europe et d'autres lunes de Jupiter.

Pour son budget de l'année fiscale 2016, la NASA propose 1,24 milliard de dollars (+54% par rapport à 2015) pour financer son partenariat avec le secteur privé (SpaceX et Boeing), qui développe des vaisseaux pour transporter des astronautes à la Station spatiale internationale (ISS) dès la fin 2017 et mettre fin à la dépendance vis à vis des Soyouz russe.

En revanche, la NASA a nettement réduit l'enveloppe requise en 2016 pour la capsule Orion, qui doit un jour permettre d'emporter des astronautes vers Mars, avec 2,86 milliards de dollars, contre 3,25 milliards octroyés par le Congrès en 2015.

Orion a effectué avec succès son vol d'essai non-habité en décembre. Le premier vol avec des astronautes n'est pas prévu avant 2021.

Le projet de budget de la NASA inclut aussi 620 millions de dollars pour le télescope spatial James Webb, qui doit succéder à Hubble et qui sera cent fois plus puissant. Ce budget permet de maintenir le lancement du nouveau télescope en 2018.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer