Le lancement de la sonde Hayabusa-2 retransmis en ultra haute définition

La sonde Hayabusa-2... (PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

La sonde Hayabusa-2

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Tokyo

Le lancement prochain de la sonde spatiale japonaise Hayabusa-2, qui a rendez-vous en 2018 avec un astéroïde, doit être retransmis sur une chaîne spéciale en qualité 4K, quatre fois supérieure à la haute définition actuelle, a annoncé un consortium de diffuseurs, médias et industriels.

Cette retransmission se fera en direct sur un canal satellite 4K expérimental depuis la base de Tanegashima dans le sud du Japon.

Le tir était initialement prévu dimanche 30 novembre en milieu de journée, mais l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) a annoncé vendredi qu'elle le reportait pour cause de mauvaises conditions météorologiques.

L'objectif d'une diffusion de cet événement en 4K est de tester des technologies ainsi que d'inciter les téléspectateurs à se doter de téléviseurs compatibles 4K, lesquels sont de plus en plus nombreux dans les boutiques d'électronique du Japon.

«Désormais, la différence de prix entre un 4K et un modèle haute-définition normal tend à se réduire au point qu'une part croissante des acheteurs franchissent le Rubicon», explique un vendeur d'une grande surface spécialisée de Kawasaki, en banlieue de Tokyo.

Participent notamment à cette expérimentation le groupe JVC Kenwood, les sociétés Nextep, Japan Cablecast et Japan Digitalserve.

Le format 4K correspond à une image de 2.160 lignes horizontales comportant chacune 3.840 points, soit environ 8 millions de pixels, quatre fois plus que la haute définition actuelle.

La diffusion expérimentale par satellite en format 4K a débuté cet été au Japon, sur un canal dédié alimenté par les différentes chaînes de télévision.

Elle sera étendue à l'échelle commerciale en 2015 via un satellite dit CS. Les téléspectateurs japonais équipés de télévision et récepteurs satellites compatibles pourront ainsi voir les JO de Rio de Janeiro en 2016 en 4K.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer