Espace: le Canada signe une entente de partenariat

Le nouveau partenariat s'appuie sur plusieurs projets spatiaux... (Photo fournie par MacDonald, Dettwiler and Associates)

Agrandir

Le nouveau partenariat s'appuie sur plusieurs projets spatiaux récents des Forces armées, comme Sapphire (ci-dessus), le premier satellite militaire canadien opérationnel spécialisé qui détecte des objets fabriqués en orbite.

Photo fournie par MacDonald, Dettwiler and Associates

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le ministère de la Défense nationale a signé une entente de partenariat international dont l'un des objectifs est d'éviter la collision de satellites.

Intitulée «L'Initiative d'opérations spatiales conjointes», l'entente permettra à ses signataires - le Canada, l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni - de partager des informations et des ressources relatives à l'espace. Elle leur permettra aussi «de collaborer de manière plus efficace pour identifier et comprendre des objets spatiaux, pour assurer le fonctionnement continu des satellites», indique le ministère de la Défense dans un communiqué publié lundi.

Le ministère ajoute que les Forces armées canadiennes dépendent de l'espace pour une vaste gamme de fonctions, comme le commandement et le contrôle, les renseignements météorologiques, la navigation, les communications, la cartographie et les activités de recherche et de sauvetage.

Depuis que le Canada s'est doté d'un programme spatial, il y a 50 ans, a rappelé pour sa part le ministre Rob Nicholson, «l'environnement spatial est devenu un milieu plus achalandé et plus complexe». Selon lui, en établissant une plus grande collaboration avec ses plus proches alliés, le Canada pourra partager son expertise, régler des problèmes communs et s'assurer que les ressources financières de la Défense sont dépensées de manière optimale.

Le nouveau partenariat s'appuie sur plusieurs projets spatiaux récents des Forces armées, comme Sapphire, le premier satellite militaire canadien opérationnel spécialisé qui détecte des objets fabriqués en orbite, puis achemine les données au catalogue américain de surveillance de l'espace visant à prévenir les collisions de satellites.

Lancé en 2013, Sapphire a été construit au coût de 65 millions $ par la société MacDonald, Dettwiler and Associates. Il mesure un mètre de long et pèse environ 150 kg.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer