• Accueil > 
  • Sciences 
  • > Le mystérieux «avion» X-37B retourne dans l'espace 

Le mystérieux «avion» X-37B retourne dans l'espace

Partager

Agence France-Presse
Washington, DC

Les États-Unis ont lancé mardi dans l'espace un petit avion de l'armée de l'Air, sans pilote, dans le cadre d'une mission qui devrait, aux dires d'experts, inaugurer une nouvelle ère dans l'espionnage.

Le X-37B a décollé depuis une fusée Atlas V, à Cap Canaveral en Floride (sud-est), à 18H03 GMT, pour une mission dont les détails ont été très peu développés par l'armée de l'Air américaine.

United Launch Alliance, co-entreprise de Boeing et de Lockheed Martin, a publié sur son site internet une vidéo du décollage, précisant que cette mission se faisait dans le cadre «d'une expérimentation spatiale».

Selon l'armée de l'Air, il s'agit d'un programme test visant à «expérimenter des technologies destinées à une plateforme spatiale de l'armée de l'Air qui sera fiable, réutilisable et non habitée».

Des experts avancent que ce petit engin de 5 tonnes et de 8,9 mètres de long, capable de tenir en orbite 270 jours, pourrait faire partie d'un programme d'espionnage ultra moderne, suggérant que ce vol pourrait être utilisé pour approcher des satellites d'autres pays.

La Chine est de plus en plus présente dans l'espace. En 2007, Pékin avait réussi à détruire un de ses satellites en orbite au moyen d'un missile, mission en forme de leçon pour Washington.

Le X-37B avait déjà effectué un vol d'essai réussi de 469 jours sur orbite avant de se poser en juin en Californie (ouest).

Un premier appareil similaire avait effectué en 2010 un périple orbital de sept mois.

Le projet d'avion X-37B a été lancé par la Nasa en 1999, avant d'être transféré à l'agence de recherche du Pentagone puis à l'armée de l'Air.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer