Le Montréalais détenu en Irak a été libéré

Gabar Tolhildan a quitté Montréal le 4 février... (Photo tirée de la page Facebook de Gabar Tolhildan)

Agrandir

Gabar Tolhildan a quitté Montréal le 4 février pour se joindre aux forces kurdes de Syrie.

Photo tirée de la page Facebook de Gabar Tolhildan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Hachey

Le Montréalais arrêté en Irak après avoir combattu le groupe État islamique (EI) en Syrie a obtenu sa libération ce matin.

L'homme de 28 ans connu sous son nom de guerre, Gabar Tolhildan, avait été appréhendé par les forces kurdes irakiennes le 27 juillet, alors qu'il tentait de rentrer au Canada via le nord de l'Irak.

Le gouvernement régional kurde avait expliqué à La Presse qu'il y avait «des problèmes avec son passeport et son visa».

Gabar Tolhildan avait passé plusieurs mois à combattre l'EI aux côtés des forces kurdes de Syrie, notamment sur le front de Raqqa, où il a été atteint par balle à la jambe. C'est en raison de cette blessure que le jeune homme avait été évacué de la zone de guerre.  

Gabar Tolhildan possède aussi la nationalité française. La Presse a pu confirmer sa véritable identité auprès de connaissances, mais a convenu de ne pas la révéler pour des raisons de sécurité. Certains combattants étrangers craignent d'être la cible de représailles des militants islamistes.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer