Retour triomphal en Cisjordanie de la «meilleure enseignante au monde»

Hanane Al-Hroub est enseignante dans une école de la... (PHOTO ABBAS MOMANI, AFP)

Agrandir

Hanane Al-Hroub est enseignante dans une école de la Cisjordanie occupée par Israël.

PHOTO ABBAS MOMANI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JÉRICHO

L'enseignante palestinienne Hanane al-Hroub, désignée «meilleure enseignante du monde», a fait mercredi un retour triomphal en Cisjordanie occupée où elle a promis d'utiliser en partie sa récompense d'un million de dollars pour aider élèves et enseignants.

Hanane al-Hroub, qui a grandi dans le camp de réfugiés près de Bethléem, enseigne actuellement dans une école près de Ramallah en Cisjordanie. Elle a reçu cette distinction de la part de la Fondation Varkey, un prix parrainé par le souverain de Dubaï.

L'annonce a été faite dimanche par le pape François dans un message vidéo adressé à une cérémonie organisée à Dubaï à l'occasion d'un forum sur l'Éducation.

À son arrivée, la lauréate a brandi fièrement son trophée doré et a semblé abasourdie par l'accueil chaleureux qui lui a été réservé à Jéricho.

Elle a aussitôt affirmé qu'elle souhaitait utiliser une partie de la récompense qui lui a été accordée pour proposer des bourses afin d'encourager des élèves à devenir enseignants et aider au financement de programmes élaborés à partir des méthodes qu'elle prône.

Elle a de nouveau réaffirmé que l'essentiel pour l'enfant est d'apprendre par le jeu. «C'est par l'intermédiaire de jeux éducatifs que le changement surviendra», a-t-elle assuré.

Dans son livre Jouer et apprendre, son approche a permis «un recul des conduites violentes dans les écoles où ce genre de comportement  est fréquent», a affirmé la Fondation Warkey.

Hanane al-Hroub est enseignante dans une école d'El-Bireh en Cisjordanie occupée par Israël et théâtre de violences récurrentes.

Il existe d'énormes différences entre les enfants qui ont vu ou qui ont subi des violences a dit Mme al-Hroub, soulignant qu'il est possible de «changer leur vie à la maison et à l'école».

Le ministre palestinien de l'Éducation Sabri Saidam a qualifié l'action de Hanane al-Hroub de «message de paix» tout en ajoutant que la récompense qui lui a été attribuée constitue un message adressé à Israël selon lequel la «situation actuelle doit prendre fin».

Le versement de la récompense d'un million de dollars sera étalé sur 10 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer