Le Liban sur le bord de la crise sanitaire

Le ministre de la Santé du Liban a déclaré, lundi, que le pays risquait de... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Beyrouth

Le ministre de la Santé du Liban a déclaré, lundi, que le pays risquait de sombrer dans une crise sanitaire majeure s'il ne réglait pas rapidement son problème de gestion des déchets.

Depuis un mois, les ordures s'accumulent dans les rues libanaises en raison de la paralysie qui afflige le gouvernement et l'empêche de trouver une solution au casse-tête créé par la fermeture du principal site d'enfouissement de Beyrouth.

Certains résidants ont décidé de brûler les déchets à l'extérieur, générant des nuages de fumées toxiques qui flottent au-dessus des villes et s'infiltrent dans les maisons.

Le ministre de la Santé, Wael Abou Faour, a affirmé que l'air, l'eau et la nourriture des Libanais étaient menacés de contamination et a exhorté le comité chargé de se pencher sur la question de fournir immédiatement des recommandations.

Au cours des dernières semaines, des disputes politiques ont contraint le gouvernement libanais à l'inaction, notamment dans le dossier de la gestion des ordures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer