Une ambulance israélienne attaquée par des druzes au Golan

Les druzes de Syrie, une minorité musulmane hétérodoxe... (PHOTO AP)

Agrandir

Les druzes de Syrie, une minorité musulmane hétérodoxe qui représente environ 3% de la population, ont récemment exprimé leurs craintes face aux avancées des rebelles.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Jérusalem

Un blessé syrien transporté en Israël dans une ambulance militaire israélienne a été tué lundi par des druzes qui ont attaqué à coups de pierres le véhicule sur le plateau du Golan, a indiqué la police.

«Une foule a attaqué à coups de pierres une ambulance militaire près de Majdal Shams dans le Golan et blessé ses occupants (...). L'un des blessés syriens qui s'y trouvait est mort des suites de l'attaque», a expliqué un porte-parole de la police israélienne dans un communiqué.L'autre blessé syrien transporté par l'armée israélienne est blessé grièvement, selon ce communiqué.

Les deux soldats qui conduisaient l'ambulance ont été blessés légèrement dans cette attaque.

Selon les médias israéliens, près de 200 habitants du village druze de Majdal Shams ont participé à cette attaque.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a qualifié l'incident de «très grave» et promis de «faire justice avec les responsables de cette attaque», selon un communiqué de son bureau.

«Nous ne laisserons personne prendre la loi entre ses mains et empêcher l'armée de réaliser ses missions», ajoute le communiqué.

M. Nétanyahou a par ailleurs appelé les responsables de la communauté druze à «calmer les esprits».

Dans la matinée, un véhicule militaire avait déjà été bloqué dans le nord d'Israël par des druzes qui pensaient qu'il transportait des rebelles syriens blessés, selon la police israélienne.

Plusieurs centaines de Syriens blessés dans les combats en Syrie, où une guerre civile fait rage depuis quatre ans, ont été soignés en Israël.

Les druzes de Syrie, une minorité musulmane hétérodoxe qui représente environ 3% de la population, ont récemment exprimé leurs craintes face aux avancées des rebelles.

Les dirigeants de la communauté druze en Israël ont appelé récemment le gouvernement à venir en aide à leurs coreligionnaires.

Israël occupe depuis 1967 quelque 1200 km2 du plateau du Golan, qu'il a annexés en 1981, une décision que n'a jamais reconnue la communauté internationale. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer