Incendie dans l'un des plus hauts gratte-ciel de Dubaï

Le feu s'est déclaré au 51e étage de la... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Le feu s'est déclaré au 51e étage de la tour résidentielle qui fait 336,1 mètres de haut, a indiqué la Défense civile.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
DUBAÏ

Un incendie a ravagé samedi la partie supérieure d'un des plus hauts gratte-ciel de Dubaï, The Torch, forçant des centaines de résidants à évacuer leurs appartements, selon la défense civile.

L'incendie, qui a été maîtrisé après deux heures d'intervention des pompiers, n'a pas fait de victimes, selon un communiqué de la Défense civile. Sept personnes ont cependant été soignées sur place après avoir inhalé de la fumée.

Une vingtaine d'étages du gratte-ciel, qui en compte 79, ont été touchés par les flammes attisées par les vents, et des débris de l'immeuble se sont écrasés sur la rue, selon des vidéos amateurs diffusées sur les réseaux sociaux.

Le feu a causé d'importants dommages à des appartements de luxe occupés notamment par des expatriés, et a provoqué l'évacuation de centaines d'habitants d'immeubles voisins dans le quartier Dubaï Marina.

Le feu s'est déclaré au 51e étage de la tour résidentielle qui fait 336,1 mètres de haut, a indiqué la Défense civile.

Un habitant, Mehdi Ansari, a déclaré à l'AFP que l'alarme incendie s'était déclenchée vers 2 h du matin (17 h, vendredi heure de l'Est).

«J'ai vu qu'il y avait du feu et que des parties du bâtiment étaient en train de s'effondrer. J'ai immédiatement emmené ma femme et notre bébé», a-t-il ajouté, en précisant avoir pris avec lui des «objets importants».

«Quand nous sommes descendus par l'escalier, il était plein de fumée. Il est devenu ensuite de plus en plus bondé et enfumé, les lampes se sont éteintes et certaines personnes ont paniqué».

50 étages à pied

Des équipes de la Défense civile ont commencé à dégager les débris après que les pompiers furent parvenus à éteindre l'incendie et à empêcher que celui-ci se propage à des immeubles voisins.

Les centaines d'habitants de gratte-ciel proches ont ensuite pu rejoindre leurs habitations.

M. Ansari, qui habite au 27e étage de la tour Torch, a salué le travail des pompiers. «C'était un incendie gigantesque et le vent rendait les choses encore plus difficiles. Le feu était hors de contrôle», a expliqué cet ingénieur de 30 ans.

«Certaines personnes ont dû descendre à pied une cinquantaine d'étages et elles n'étaient pas en très bonne forme», a précisé M. Ansari.

«Les pompiers ont été époustouflants. Ils sont arrivés sur place très rapidement et les médecins ont pris soin de tout le monde».

Le quartier Dubaï Marina, qui compte de nombreuses tours résidentielles, est très populaire auprès des expatriés.

L'émirat de Dubaï est connu pour ses immeubles gigantesques.

En 2012, un important incendie avait éclaté dans la tour 34-Tamweel, provoqué par un mégot de cigarette jeté dans une poubelle.

À Abou Dhabi, autre émirat des Émirats arabes unis, dix travailleurs étrangers sont morts vendredi dans un incendie qui s'est déclaré dans l'entrepôt qui leur servait d'abri de fortune, ont rapporté les médias.

Au moins huit personnes ont été blessées dans le sinistre qui a ravagé le bâtiment de deux étages, selon le quotidien Gulf Daily News, et le propriétaire de l'immeuble, qui louait illégalement aux travailleurs, a été arrêté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer