Attaques contre des colons juifs à Jérusalem-Est

Le dernier incident en date à Jérusalem-Est a... (Photo AFP)

Agrandir

Le dernier incident en date à Jérusalem-Est a visé l'un des bâtiments dans lesquels des colons juifs avaient pris possession de dix nouveaux logements la nuit précédente.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Jérusalem

Des Palestiniens ont attaqué à coups de cocktails Molotov et de pierres l'un des bâtiments nouvellement occupés par des colons juifs dans le quartier palestinien de Silwan à Jérusalem-Est annexée, a indiqué mardi la police israélienne.

L'attaque, qui a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, n'a fait ni blessés ni dégâts, mais elle illustre les tensions provoquées par ce que les Palestiniens dénoncent comme les entreprises de judaïsation de Jérusalem-Est.

Face à ces tensions, le chef de la police israélienne, le commissaire Yohanan Danino, a annoncé la prochaine création d'une nouvelle force qui sera chargée de lutter contre les troubles à Jérusalem.

Le dernier incident en date à Jérusalem-Est a visé l'un des bâtiments dans lesquels des colons juifs avaient pris possession de dix nouveaux logements la nuit précédente.

Le 30 septembre, dans le même quartier, les colons s'étaient déjà emparés de 25 appartements, certains par la force. Leur arrivée avait provoqué des heurts et une salve de critiques de la part des Palestiniens et à l'étranger.

La communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion par Israël de Jérusalem-Est, où les Palestiniens veulent établir la capitale de l'État auquel ils aspirent. Israël considère de son côté Jérusalem comme sa capitale «unifiée et indivisible».

Le sujet est d'autant plus délicat que Silwan, quartier populaire ultra-majoritairement palestinien, se trouve tout près de la Vieille ville et de l'esplanade des Mosquées, sacrée à la fois pour les juifs et les musulmans.

L'esplanade et plusieurs quartiers de Jérusalem-Est sont depuis plusieurs mois le théâtre de tensions grandissantes.

«Pour faire face aux troubles, nous travaillons sur un programme global portant sur des technologies nouvelles, la collecte de renseignements et l'établissement d'une nouvelle unité de police», a déclaré devant des officiers de police le commissaire Danino.

«Les habitants de Jérusalem ont droit à un niveau élevé de sécurité personnelle (...) et cette question est la priorité de la police israélienne», a-t-il ajouté sur le compte Twitter officiel de la police.

«Nous ne pouvons pas ignorer les incidents de désordre public; les jets de pierres, les attaques aux feux d'artifice, les jets de cocktails Molotov, qui caractérisent les émeutes sur le Mont du Temple et autres secteurs de la ville et ses environs», a-t-il affirmé, utilisant le nom donné par les juifs à l'esplanade des Mosquées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer