Big Ben réduite au silence pendant quatre ans

Un touriste prend des photos de Big Ben... (PHOTO WILL OLIVER, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Un touriste prend des photos de Big Ben et du Parlement britannique à bord d'un autobus touristique.

PHOTO WILL OLIVER, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

La cloche Big Ben va sonner pour la dernière fois le 21 août à Londres avant quatre ans de silence quasi ininterrompu pour permettre à la tour horloge qui l'abrite d'être rajeunie, a annoncé le Parlement britannique lundi.

« Le lundi 21 août à midi (7 h, HE), les célèbres bongs de Big Ben résonneront pour la dernière fois avant le début d'importants travaux de rénovation », souligne un communiqué.

« Ce programme essentiel de travaux préservera l'horloge à long terme et permettra aussi de protéger et préserver la tour Élizabeth qui l'abrite », a précisé Steve Jaggs, le gardien de l'horloge, invitant le public à venir écouter sur place le dernier bong de la célèbre cloche.

Les travaux concerneront à la fois le mécanisme de l'horloge et la tour de 96 mètres du palais de Westminster - siège du Parlement britannique -, souvent dénommée Big Ben alors que le surnom ne désigne en fait que sa cloche de 13,7 tonnes.

L'horloge continuera toutefois à donner l'heure grâce à un mécanisme de substitution et au moins une de ses faces restera toujours visible au public durant sa rénovation.

Mais Big Ben sera déconnectée et ne sonnera plus les heures comme elle l'avait fait depuis 157 ans presque sans discontinuer avec des sonneries différentes tous les quarts d'heure, sauf pour des événements importants comme le Nouvel An.

La cloche avait auparavant été arrêtée entre 1983 et 1985 pour des travaux de rénovation, puis en 2007 pour maintenance.

Deux théories circulent pour expliquer le nom de Big Ben. La première est qu'il fait référence à Benjamin Hall, l'ingénieur dont le nom est inscrit sur la cloche. La seconde veut que l'horloge ait été baptisée Big Ben en hommage à Ben Caunt, un boxeur poids lourd des années 1850.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer