L'heure de la retraite a sonné pour le prince Philip

Depuis l'accession d'Élisabeth II au trône en 1952, le... (PHOTO CHRIS J RATCLIFFE, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Depuis l'accession d'Élisabeth II au trône en 1952, le prince Philip a honoré 22 219 engagements individuels, effectué 637 visites officielles à l'étranger, donné 5496 discours, selon des statistiques compilées par le palais de Buckingham.

PHOTO CHRIS J RATCLIFFE, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le prince Philip, époux de la reine Élisabeth II, participera à son dernier engagement public officiel en solo mercredi, après plus de 22 000 obligations similaires, a confirmé lundi le palais de Buckingham.

« Cela conclura le programme d'engagements publics individuels du duc » d'Édimbourg, a déclaré une porte-parole du palais interrogée par l'AFP.

« Cependant, il pourra choisir de participer à des engagements avec la reine de temps en temps », a-t-elle ajouté. Ce qui signifie qu'il ne se retirera pas totalement de la vie publique et continuera, quand il en aura envie, d'accompagner la reine dans ses engagements.

Pour sa dernière sortie en solo, le prince Philip, qui a servi dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale, va passer en revue une parade de la Royal Navy au palais de Buckingham.

Sa retraite avait été annoncée au mois de mai, soit un mois avant son 96e anniversaire, le 10 juin.

Le palais avait affirmé que cela n'avait rien à voir avec des questions de santé alors que la reine et son époux avaient dû renoncer à plusieurs événements autour de Noël en raison d'un gros rhume. Au mois de juin, le prince Philip avait dû être hospitalisé deux nuits pour soigner « une infection liée à une pathologie existante ».

Depuis l'accession d'Élisabeth II au trône en 1952, le prince Philip a honoré 22 219 engagements individuels, effectué 637 visites officielles à l'étranger, donné 5496 discours, selon des statistiques compilées par le palais de Buckingham. Il assurait le patronage de 785 organisations.

Il va désormais passer le relais à son fils et héritier, le Prince Charles - qui représente déjà la reine de plus en plus dans les voyages à l'étranger - ainsi qu'à ses petits-fils les princes Harry et William.

Ce dernier, deuxième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, a abandonné jeudi son métier de pilote d'hélicoptère-ambulance pour se consacrer pleinement à son rôle de prince.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer