Poutine louange les agents de renseignement clandestins

Le président russe Vladimir Poutine a visité le... (PHOTO REUTERS/SPUTNIK/FOURNIE PAR LE KREMLIN)

Agrandir

Le président russe Vladimir Poutine a visité le camp de vacances pour enfants Artek, près de la ville de Gurzuf, en Crimée, le 24 juin.

PHOTO REUTERS/SPUTNIK/FOURNIE PAR LE KREMLIN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOSCOU

Le président russe Vladimir Poutine a fait l'éloge samedi des agents de renseignement clandestins, des « personnes pas comme les autres » dont le dévouement à la patrie est exemplaire.

« Renoncer à sa vie, à ses proches et quitter son pays pour beaucoup d'années, en consacrant sa vie à la patrie, tout le monde n'est pas capable de faire cela », a déclaré l'ex-agent du KGB, 64 ans, dans des propos retransmis sur la chaîne publique Rossia 1.

« Ce sont des personnes pas comme les autres, qui ont des qualités pas comme les autres, des convictions pas comme les autres, un caractère pas comme les autres », a-t-il estimé, précisant que son travail pour le service de renseignement extérieur à l'époque soviétique avait été lié « notamment au renseignement clandestin ».

« Ce sont des personnes uniques. Je leur souhaite du bonheur et de la prospérité », a ajouté le président russe.

Lui-même ancien membre du Service de renseignement extérieur (SVR) du KGB, Vladimir Poutine a été en poste à Dresde, en Allemagne de l'Est, alors au sein du bloc socialiste, entre 1985 et 1990, selon sa biographie officielle publiée sur le site du Kremlin.

« Même avant de terminer ma scolarité, j'avais déjà envie de devenir agent de renseignement », avait confié M. Poutine dans cette biographie, précisant avoir fondé son opinion sur le KGB « sur la base des récits romantiques sur le travail des agents de renseignement ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer