La Suède rétablit le service militaire obligatoire

Des soldats suédois en patrouille sur l'île Gotland, située en mer... (PHOTO AFP)

Agrandir

Des soldats suédois en patrouille sur l'île Gotland, située en mer Baltique.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Copenhague

Le gouvernement de gauche de la Suède a rétabli jeudi le service militaire obligatoire pour les hommes et les femmes, sept ans après son abolition, en raison de ce que le ministre de la Défense a appelé la détérioration de la situation sécuritaire en Europe et autour du pays.

Le service militaire obligatoire pour les hommes avait été aboli en 2010 parce que l'armée suédoise disposait à ce moment de suffisamment de volontaires pour combler ses besoins. La Suède n'a jamais eu de conscription pour les femmes jusqu'à maintenant.

La Suède a déployé en septembre une force militaire permanente sur l'île de Gotland, dans la mer Baltique. Le ministre de la Défense Peter Hultqvist avait expliqué à l'époque qu'il s'agissait d'une réaction à l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et aux pressions de la Russie sur l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

On rapporte aussi de nombreuses violations de l'espace aérien balte par la Russie et une augmentation de la présence militaire de Moscou dans la péninsule de Kaliningrad, qui se trouve en face de la Suède, sur l'autre rive de la mer Baltique.

Les forces armées suédoises comptent quelque 20 000 employés, dont 84 pour cent d'hommes. Elles ont toutefois besoin d'un millier de soldats de plus en uniforme et de 7000 réservistes, selon des membres de la coalition gouvernementale au pouvoir.

En vertu du plan adopté jeudi, au moins 4000 hommes et femmes âgés de 18 ans pourraient être appelés chaque année, pour un service d'environ un an. Le service militaire volontaire demeurera possible.

M. Hultqvist a dit avoir été inspiré par l'exemple de la Norvège voisine, qui a adopté en 2013 une loi qui appliquait la conscription aussi bien aux hommes qu'aux femmes. La Norvège était alors devenue le premier membre de l'OTAN à conscrire les membres des deux sexes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer