Le «héros du Thalys» reprend du service

Spencer Stone... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Spencer Stone

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le soldat Spencer Stone, l'un des héros de l'attaque du train Thalys, s'apprête à retrouver une vie ordinaire après avoir connu une vie de star ces dernières semaines, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse organisée par l'US Air Force.

«J'ai appris beaucoup. J'ai plus grandi dans les trois dernières semaines que dans les 22 dernières années de ma vie», a expliqué mardi Spencer Stone, qui s'exprimait en marge d'une convention à Washington réunissant tout le gratin de l'US Air Force.

«J'avais peur de parler en public, ma voix tremblait, mais maintenant c'est assez facile pour moi», a-t-il dit en souriant, sanglé dans son uniforme bleu marine.

«J'ai eu la chance que l'US Air Force me laisse voyager et faire des choses assez cool avec les médias», a-t-il résumé.

L'Air Force a aussi décidé de promouvoir au rang de Staff Sergeant (sergent-chef) celui qui n'était que simple 1ère classe.

Il ne s'agit pas de récompenser le jeune homme pour son acte héroïque, a expliqué le général Mark Welsh, chef de l'armée de l'air, en marge d'une autre conférence de presse.

Il s'agit plutôt de reconnaître le sang-froid dont il a fait preuve dans tous les évènements qui ont suivi, a indiqué le général.

«Il a un instinct pour dire et pour faire ce qu'il faut, et ce sera une très bonne qualité pour un jeune sous-officier», a-t-il déclaré.

Le jeune homme a été invité à des talk-shows sur les chaines de télévision américaines, et fêté avec ses amis lors d'une parade à Sacramento le 11 septembre.

L'un des talk-shows lui a offert un billet d'avion pour Paris et cinq nuits d'hôtel sur place, et il a indiqué avoir reçu une Chevrolet Camaro, sans dire qui était le généreux donateur.

Début octobre, il reprendra le travail dans la base aérienne Travis en Californie, où se trouve un important hôpital militaire dans lequel il a déjà travaillé.

L'US Air Force lui a accordé cette affectation après l'attaque du Thalys, alors qu'il devait en principe être affecté à une base aérienne du Nevada.

«Je connais tout le monde à l'hôpital, mon frère est motard dans la police là-bas (...) et je serai près de mes deux amis qui étaient dans l'attaque», a-t-il dit.

Jeudi, Spencer Stone (23 ans) sera décoré avec ses amis au Pentagone par le ministre de la Défense américain Ashton Carter. Il recevra la médaille Purple Heart.

Ses deux amis, Alek Skarlatos, 22 ans, militaire de la Garde nationale de l'Oregon, et Anthony Sadler, 23 ans, seront également décorés.

Tous trois ont déjà reçu la Légion d'honneur des mains du président français François Hollande.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer