Russie: des militants pour les droits des homosexuels arrêtés

La Russie est décriée en Occident pour le... (Photo d'archives AP)

Agrandir

La Russie est décriée en Occident pour le non-respect des droits des homosexuels, depuis l'adoption d'une loi qui interdit la «propagande des relations sexuelles non traditionnelles» auprès des mineurs.

Photo d'archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Irina Titova
Associated Press
Saint-Pétersbourg

La police de Saint-Pétersbourg a arrêté plusieurs militants pour la défense des droits des homosexuels, dimanche, une journée de fête militaire en Russie.

Le leader d'un groupe de défense des droits des homosexuels, Youri Gavrikov, a été arrêté par la police alors qu'il quittait son domicile pour aller faire du piquetage - seul - devant le musée de l'Ermitage.

La police l'a accusé d'avoir blasphémé sur la rue, ce qu'il nie. M. Gavrikov était détenu au poste de police en attendant de comparaître.

D'anciens combattants des forces aériennes russes ont aussi confronté plusieurs autres personnes qui militaient individuellement près de l'Ermitage. Ils ont déchiré leurs affiches. La police a rapidement pris à part les manifestants, même si la loi permet le piquetage en solo sans permission des autorités.

L'un des activistes, Alexei Nazarov, qui est venu de Moscou pour manifester, voulait faire valoir qu'il avait les mêmes droits que les autres citoyens, même s'il était gai.

Dimanche, des soldats paramilitaires se sont rassemblés dans plusieurs villes pour souligner la journée des forces aériennes.

«Ce qu'ils font ici est mal, c'est terrible», a exprimé un ancien soldat paramilitaire, Alexander Fadayev, qui a tenté d'arracher les affiches des mains des manifestants. «Nous sommes en Russie, pas en Amérique. Laissez-les faire ce qu'ils veulent en Amérique, mais pas en Russie.»

La Russie est décriée en Occident pour le non-respect des droits des homosexuels, depuis l'adoption d'une loi qui interdit la «propagande des relations sexuelles non traditionnelles» auprès des mineurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer