Russie: un guide pour des «égoportraits sans danger»

La campagne de sensibilisation des autorités russes pour... (PHOTO OLGA MALTSEVA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

La campagne de sensibilisation des autorités russes pour des égoportraits en toute sécurité, qui s'appuie sur des tracts, une vidéo et des conseils disponibles en ligne sur le site du ministère.

PHOTO OLGA MALTSEVA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOSCOU

La police russe a lancé mardi une campagne de sensibilisation pour inciter à davantage de précautions avant de prendre des égoportraits, le pays étant confronté à une vague d'accidents liés à ces autoportraits parfois réalisés dans des conditions hasardeuses.

«Un égoportrait cool peut vous coûter la vie!», prévient le ministère russe de l'Intérieur dans un tract prodiguant des conseils tels qu'«un égoportrait arme à la main tue!».

Un conseil qui peut sembler incongru, mais en mai, une jeune Moscovite de 21 ans s'était accidentellement tiré dessus alors qu'elle se prenait en photo avec un pistolet à la main. Touchée à la tête, elle a néanmoins survécu.

Cet épisode n'était que le dernier en date d'une série d'accidents touchant des Russes voulant prendre des égoportraits.

En janvier, deux jeunes hommes ont péri dans l'Oural lorsque la grenade dégoupillée qu'ils tenaient à la main pour un égoportrait a explosé. Le téléphone a été l'unique rescapé du drame.

Quelques mois plus tard, un adolescent de la région de Riazan (centre) est mort électrocuté en touchant des câbles électriques alors qu'il tentait de prendre un égoportrait perché sur un pont ferroviaire.

«Malheureusement, nous avons remarqué récemment que le nombre d'accidents impliquant des amateurs d'autoportraits photographiques est en hausse constante», s'est inquiétée Elena Alexeïeva, une conseillère du ministre russe de l'Intérieur.

«Depuis le début de l'année, nous parlons d'une centaine de blessures et de plusieurs dizaines d'accidents mortels», a-t-elle rappelé pendant une conférence de presse à Moscou. «Le problème est réel et a des conséquences très malheureuses».

D'où la campagne de sensibilisation des autorités russes, qui s'appuie sur des tracts, une vidéo et des conseils disponibles en ligne sur le site du ministère.

La campagne s'inspire des panneaux de signalisation routière, avec un personnage tenant dans la main une perche à égoportrait et s'aventurant sur une voie ferrée ou sur le toit d'une maison.

Sur d'autres images, un personnage prend un égoportrait sur les branches d'un pylône électrique ou devant des animaux sauvages. «Un égoportrait avec des animaux n'est pas toujours mignon!», clame le slogan qui l'accompagne.

«Avant de prendre un égoportrait, tout le monde devrait garder à l'esprit que la course aux "j'aime" peut mener à la mort et que votre dernière photo en conditions extrêmes pourrait bien être posthume», avertit Elena Alexeïeva.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer