Les fans de la royauté se pressent au baptême de Charlotte

Charlotte, dans les bras de sa mère, Kate... (Photo Matt Dunham, AP)

Agrandir

Charlotte, dans les bras de sa mère, Kate Middleton.

Photo Matt Dunham, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maureen COFFLARD
Agence France-Presse
Londres

La princesse Charlotte, quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, a été baptisée dimanche lors d'une cérémonie privée à l'église Saint Mary Magdalene de Sandringham (est de l'Angleterre) comme Diana en 1961, en présence de 21 invités dont la reine.

Pour la première fois, le prince William, son... (PHOTO CHRIS JACKSON, AP) - image 1.0

Agrandir

Pour la première fois, le prince William, son épouse Catherine, le prince George et sa petite soeur sont apparus en public tous ensemble.

PHOTO CHRIS JACKSON, AP

Pour la première fois, le prince William, 32 ans, son épouse Catherine, 33 ans, le prince George, 2 ans le 22 juillet prochain, et sa petite soeur, née il y a neuf semaines, sont apparus en public tous ensemble, en rejoignant à pied l'église St Mary Magdalene depuis leur résidence d'Anmer Hall, située sur la propriété royale de Sandringham (Norfolk/est de l'Angleterre).

Poussée par sa mère, vêtue d'un ensemble crème Alexander McQueen, Charlotte est arrivée dans un landau d'époque utilisé par la reine pour transporter ses propres enfants. À leurs côtés, William tenait la main du petit prince George, en bermuda rouge et haut blanc et rouge, qui a salué la foule.

Ce n'était que la seconde apparition publique de Charlotte Elizabeth Diana, après sa présentation aux médias internationaux, le jour de sa naissance, le 2 mai, devant l'hôpital St Mary.

La reine, 89 ans, et son mari, le prince Philip, 94 ans, arrière-grands-parents de Charlotte, étaient présents parmi les 21 invités, de même que le prince Charles, grand-père paternel, et sa femme Camilla. Les grands-parents maternels, Carole et Michael Middleton, ont également assisté à l'événement, tout comme le frère et la soeur de Kate, James et Pippa.

En voyage pour trois mois en Afrique, le prince Harry, oncle de Charlotte, était quant à lui absent.

Cinq marraines et parrains

Le premier ministre David Cameron a gazouillé ses «meilleurs voeux au duc et à la duchesse de Cambridge pour le baptême de la princesse Charlotte».

Quelques centaines d'inconditionnels de la monarchie s'étaient levés aux aurores ou avaient même passé la nuit sur place pour être aux premières loges.

«Je les trouve tellement formidables et avec eux, je me sens toujours le bienvenu», a confié Terry Hutt, 80 ans, surnommé «The Union Jack Man» pour ses tenues, après une courte nuit et un réveil sous la pluie.

Si le service religieux, qui a débuté à 16H30 (15H30 GMT) était privé, William et Kate avaient annoncé qu'ils étaient «heureux d'accueillir les admirateurs (de la monarchie) dans la cour devant l'église» pour fêter le baptême de leur fille.

En arrivant devant l'entrée de l'église, Kate a pris dans ses bras sa fille qui pleurait.

William et Kate ont choisi cinq parrains et marraines pour Charlotte parmi lesquels une cousine de William du côté de sa mère, Laura Fellowes, et un cousin de Kate, Adam Middleton. Les trois autres sont des amis proches du couple. Pour le baptême de George, ses parents lui en avaient choisi sept.

Conformément à la tradition, c'est l'archevêque de Cantorbéry Justin Welby, chef spirituel des Anglicans, qui a baptisé l'enfant, en lui versant à trois reprises de l'eau du Jourdain sur la tête.

Hommage à Diana

Pour l'occasion, immortalisée par le photographe de mode Mario Testino, Charlotte portait une robe blanche de dentelles et satin, une réplique de celle portée en 1841 par la fille aînée de la reine-impératrice Victoria.

Si nombre de membres de la famille royale, dont Elizabeth II et les princes Charles et William, ont été baptisés au palais de Buckingham à Londres, Kate et William ont opté pour l'église St Mary Magdalene, un lieu symbolique pour William puisque sa mère Diana, décédée à 36 ans à Paris en 1997, y a été baptisée le 30 août 1961. C'est également là que la famille royale fête Noël chaque année.

George avait, lui, été baptisé dans l'intimité de la chapelle royale du palais Saint-James, un lieu tout aussi symbolique pour William puisque c'est là que la dépouille de sa mère Diana avait reposé la veille de ses funérailles, en 1997.

Après le service, les invités étaient conviés à la Sandringham House pour prendre le thé ainsi qu'une part du gâteau de mariage de Kate et William, datant de 2011, comme le veut la tradition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer