Attaques de Copenhague: deux hommes inculpés de complicité

La police, qui quadrille la capitale danoise depuis... (PHOTO LEONHARD FOEGER, REUTERS)

Agrandir

La police, qui quadrille la capitale danoise depuis samedi après-midi, a lancé lundi un nouvel appel à témoins afin de déterminer le trajet exact de l'auteur des attentats et d'appréhender d'éventuels complices.

PHOTO LEONHARD FOEGER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
COPENHAGUE

La police a confirmé lundi que deux hommes étaient inculpés de complicité avec l'auteur présumé des attaques à Copenhague qui ont fait deux morts et cinq blessés.

«Les deux hommes sont inculpés de complicité», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police, Steen Hansen, refusant de détailler les éléments à charge.

Les deux suspects étaient déférés devant un juge lundi en fin de matinée.

Plus tôt lundi, Michael Juul Eriksen, l'avocat de l'un d'entre eux, avait précisé qu'ils n'étaient «pas inculpés de terrorisme, mais de complicité, soupçonnés d'avoir aidé l'auteur (des attaques) à faire disparaître une arme et à se procurer une cachette».

Selon lui, ces deux hommes d'une vingtaine d'années plaident non coupables.

L'identité des deux hommes est protégée par le secret de l'instruction.

D'après le quotidien Ekstra Bladet, ils sont tous deux d'origine étrangère.

La police, qui quadrille la capitale danoise depuis samedi après-midi, a lancé lundi un nouvel appel à témoins afin de déterminer le trajet exact de l'auteur des attentats et d'appréhender d'éventuels complices.

Elle a notamment investi dimanche l'après-midi contre un cybercafé près de l'endroit où le criminel présumé a été abattu par la police.

Lors de la première attaque, samedi après-midi, l'homme, armé d'un pistolet-mitrailleur, a tiré plusieurs dizaines de balles sur les participants à un débat consacré à la liberté d'expression, faisant un mort, un réalisateur de 55 ans.

Dans la soirée, il a ouvert le feu devant la grande synagogue de Copenhague et tué un Juif de 37 ans qui montait la garde.

Selon la police, l'auteur présumé des deux fusillades de Copenhague, est un jeune homme de 22 ans né au Danemark et fiché pour actes de délinquance.

Il a été identifié par les médias danois comme étant Omar El-Hussein, mais la police n'a pas confirmé.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer