Le Kremlin dément les rumeurs sur les problèmes de santé de Poutine

Ce n'est pas la première fois que l'État... (PHOTO MARKO DJURICA, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Ce n'est pas la première fois que l'État de santé de Vladimir Poutine alimente les rumeurs, des allégations qui sont chaque fois rejetées du revers de la main par le Kremlin.

PHOTO MARKO DJURICA, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MOSCOU

Le Kremlin a démenti mercredi les rumeurs sur les problèmes de santé du président russe Vladimir Poutine, alors que des rapports circulant ces derniers temps dans certains médias occidentaux affirment que l'homme fort de Russie serait atteint de cancer.

«Ce sont de vaines attentes. Qu'ils (les gens qui diffusent ces rumeurs, NDLR) se taisent. Tout va bien», a déclaré Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, cité par l'agence officielle TASS.

Le quotidien américain New York Post a affirmé la semaine dernière que M. Poutine souffrirait d'un des derniers stades du cancer du pancréas et serait traité par un médecin allemand qu'il avait rencontré il y a des dizaines d'années lorsqu'il était agent du KGB en Allemagne.

«Cela explique pourquoi Vladimir Poutine est si pressé d'envahir l'Ukraine» où un conflit armé oppose les forces régulières à des rebelles prorusses, assure le journal.

En 2012, les rumeurs allaient déjà bon train en Russie sur la santé de Vladimir Poutine, après qu'il a reporté plusieurs de ses déplacements et visites à l'étranger et a été vu se déplaçant en boitant.

De nombreux médias russes affirmaient alors que M. Poutine souffrirait de l'aggravation d'une vieille blessure à la colonne vertébrale, mais ces informations avaient été fermement démenties par le Kremlin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer