Judit Polgar, la reine des échecs, prend sa retraite

Judit Polgar lors d'un affrontement contre le champion... (Archives AFP)

Agrandir

Judit Polgar lors d'un affrontement contre le champion d'échecs russe Boris Spassky, lors d'un tournoi à Budapest, en 1993, alors qu'elle n'avait que 17 ans.

Archives AFP

Agence France-Presse
Londres

La Hongroise Judit Polgar, reconnue comme la plus grande joueuse féminine d'échecs du monde, a annoncé mercredi qu'elle se retirait de la compétition pour se consacrer davantage à sa famille et à sa fondation, dans une interview au Times.

Joueuse d'échecs la mieux classée depuis 25 ans, Judit Polgar, 35 ans, a déclaré au quotidien britannique qu'elle n'avait plus une capacité de concentration suffisante pour jouer en compétition.

La jeune femme à la crinière rougeoyante a également dénoncé le sexisme qu'elle a dû affronter tout au long de sa carrière.

Elle raconte notamment que l'un de ses entraîneurs lui a dit: «Tu es une exception, pas une fille». L'impression générale parmi les joueurs était la suivante: «Il y a les hommes, les femmes et Judit Polgar», a-t-elle ajouté.

Initiée très tôt aux échecs par son père, Judit Polgar gagne à l'âge de 9 ans son premier tournoi international.

Surnommée «le Mozart des échecs», elle décroche à l'âge de 15 ans le titre de grand-maître, battant le record de précocité jusque là détenu par l'Américain Bobby Fischer.

A la question de savoir s'il y avait une championne du monde à l'horizon, elle a répondu: «J'espère qu'il y en aura une dans les 20 prochaines années. Mais je ne suis pas certaine qu'elle soit déjà née».

Gagnante à huit reprises de «l'Oscar des échecs», Judit Polgar est mariée et mère d'une fille et d'un garçon âgés de 8 et 10 ans.

Elle souhaite désormais se consacrer davantage à sa famille et à sa fondation créée en 2012, qui vise à promouvoir les échecs comme un outil pédagogique dans les écoles à travers le monde.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer