Un ex-dirigeant de l'IRA va dîner chez la reine

Martin McGuinness, ancien dirigeant de l'IRA, a également été négociateur... (Photo Carl Court/ AFP)

Agrandir

Martin McGuinness, ancien dirigeant de l'IRA, a également été négociateur durant le processus de paix en Irlande du Nord.

Photo Carl Court/ AFP

Agence France-Presse
LONDRES

Le vice-premier ministre nord-irlandais Martin McGuinness, ancien dirigeant de l'IRA, assistera mardi à un dîner d'État chez la reine Elizabeth II au château de Windsor, a annoncé son parti politique, le Sinn Fein.

M. McGuinness, négociateur durant le processus de paix en Irlande du Nord, participera au dîner organisé pour la visite d'État du président irlandais Michael Higgins, la première d'un chef d'État de la république d'Irlande en Grande-Bretagne.

La reine a elle-même effectué en 2011 une visite historique en Irlande, qui avait marqué une nouvelle étape dans les relations irlando-britanniques. Il s'agissait de la première visite d'un souverain britannique en Irlande depuis son accession à l'indépendance en 1922.

La visite d'État de M. Higgins, qui débute mardi, sera une nouvelle avancée symbolique dans les relations entre les deux pays.

M. Higgins s'est déjà rendu plusieurs fois en Grande-Bretagne depuis qu'il est entré en fonction en novembre 2011, mais il n'y avait pas eu jusqu'à présent de visite d'État, occasion pour laquelle Londres déploie pompe et cérémonie.

«Bien que la participation de Martin McGuinness à la visite d'État du président Higgins puisse ne pas être bien accueillie par les opposants au changement, il s'agit d'un nouvel exemple de l'engagement du Sinn Fein en faveur d'un avenir fondé sur la tolérance et l'égalité», a déclaré samedi dans un communiqué le président du Sinn Fein Gerry Adams.

Le Sinn Fein, aile politique de la défunte IRA, milite en faveur de l'intégration de l'Ulster à la république d'Irlande.

«Cette décision pourrait être difficile pour certains républicains irlandais en raison des difficultés en cours en Irlande du Nord, mais je les appelle à envisager cela de manière positive dans le contexte des objectifs démocratiques et républicains et des intérêts de paix et d'unité sur cette île», a-t-il ajouté.

La reine a rencontré M. McGuinness lors d'une visite dans un théâtre de Belfast en juin 2012. À cette occasion, ils s'étaient serré la main devant les caméras. Ce geste aura encore été impensable il y a quelques années.

Martin McGuinness était un haut responsable de l'IRA lorsque l'organisation paramilitaire avait tué en 1979 Louis Mountbatten, dont était très proche le prince Charles.

Lord Mountbatten, oncle maternel du prince Philip, fut le dernier vice-roi de l'Inde britannique.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer