Tarifs douaniers : le Sénat américain veut avoir son mot à dire

Le sénateur Bob Corker, républicain du Tennessee, a... (PHOTO AP)

Agrandir

Le sénateur Bob Corker, républicain du Tennessee, a reconnu qu'il s'agissait d'un «petit pas» dans la bonne direction.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kevin Freking
Associated Press
Washington

Des législateurs américains ont exprimé publiquement leur frustration, mercredi, à l'égard de l'usage croissant par l'administration Trump de tarifs douaniers, pendant que le Sénat adoptait une résolution non contraignante visant à accorder une voix plus grande au Congrès sur les mesures punitives imposées au nom de la sécurité nationale.

La résolution, qui a été adoptée par 88 voix contre 11, demande aux négociateurs au capitole qui tentent de réconcilier des projets de loi distincts sur les dépenses d'inclure une clause accordant un rôle au Congrès lorsque de tels tarifs sont décidés.

Ces négociateurs sont libres d'ignorer les directives du Sénat, et le rôle qui serait joué par le Congrès devrait être encore déterminé.

Le sénateur Bob Corker, républicain du Tennessee, qui a réclamé un plus grand rôle pour le Congrès, a reconnu qu'il s'agissait d'un «petit pas» dans la bonne direction.

Le sénateur Jeff Flake, républicain de l'Arizona, a quant à lui affirmé que le vote représentait une remontrance au président Donald Trump quant à son utilisation d'une dérogation pour sécurité nationale afin d'imposer des tarifs sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance du Canada, du Mexique et de l'Union européenne.

M. Flake a estimé qu'il fallait contrer les abus de l'autorité présidentielle et «rétablir l'autorité constitutionnelle du Congrès à cet égard».

L'administration Trump a accentué mardi son différend commercial avec la Chine en annonçant une possible deuxième ronde de tarifs sur une liste de biens chinois évalués à 200 milliards $.

Les 11 sénateurs qui ont voté contre la mesure sont des républicains provenant d'États où le président Trump jouit de taux de satisfaction élevés. Le sénateur David Perdue, de la Géorgie, a appelé les législateurs à accorder au président la marge de manoeuvre nécessaire pour négocier de meilleures ententes commerciales.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer