Un ex-animateur de NBC confirme les propos sexistes de Trump en 2005

L'ancien animateur américain de NBC Billy Bush et... (AFP)

Agrandir

L'ancien animateur américain de NBC Billy Bush et Donald Trump en janvier 2015.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'ancien animateur américain de NBC Billy Bush a rompu lundi son silence pour confirmer avoir entendu, avec sept autres personnes, l'actuel président Donald Trump se vanter en termes crus en 2005 de pouvoir «attraper» les femmes par l'entrejambe grâce à sa célébrité.

Dans une tribune publiée par le New York Times, Billy Bush accuse le président américain de vouloir «réécrire l'histoire» et de se laisser «actuellement aller à un genre d'histoire révisionniste».

Selon des informations de presse, Donald Trump et certains de ses partisans cherchent à remettre en cause l'authenticité de la vidéo datant de 2005 dans laquelle on l'entend.

Donald Trump a néanmoins reconnu sur Facebook avoir tenu ces propos.

Billy Bush, neveu de l'ancien président George H.W. Bush, animait en 2005 «Access Hollywood» sur NBC, une émission consacrée aux célébrités. Sa conversation avec Trump avait été saisie alors qu'ils se dirigeaient ensemble vers le lieu de l'enregistrement de l'émission. La diffusion de cette vidéo début octobre 2016 à un mois de l'élection présidentielle avait ébranlé la campagne de M. Trump. Peu après le scandale, M. Bush avait été renvoyé de l'émission matinale «Today» sur NBC.

«Il l'a dit», écrit Billy Bush dans sa tribune sur les propos de M. Trump qui s'était vanté de pouvoir séduire les femmes qu'il voulait et les «attraper par la chatte». «Et nous avons ri tout du long, sans douter une seconde qu'il s'agissait d'un baratin de la part du provocateur le plus connu d'Amérique».

Pour expliquer son manque de réaction, Billy Bush souligne que les sept autres personnes présentes à bord du bus où la conversation avait été captée ont toutes estimé qu'il s'agissait simplement d'«un numéro vulgaire». M. Trump était à l'époque devenu une vedette de NBC avec l'émission «The Apprentice».

Mais «nous en savons plus maintenant», ajoute-t-il en se référant aux femmes qui avaient ensuite accusé M. Trump d'avances sexuelles non souhaitées.

Malgré le scandale provoqué par la diffusion de cet enregistrement, M. Trump a remporté l'élection présidentielle. Depuis est survenue l'affaire Weinstein et la multiplication actuelle des révélations d'affaires de comportements déplacés, d'agressions sexuelles, de harcèlement ou de viol.

M. Trump avait rejeté les allégations d'agressions sexuelles et s'était excusé en octobre 2016 pour ses propos de 2005: «je l'ai dit, j'avais tort et je m'excuse», avait déclaré le candidat républicain dans un message vidéo publié sur sa page Facebook.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer