Craintes d'inondations: l'état d'urgence déclaré à La Nouvelle-Orléans

Cette photo a été prise il y a... (Photo Brett Duke, AP)

Agrandir

Cette photo a été prise il y a cinq jours, à La Nouvelle-Orléans. Le gouverneur de l'État a averti les résidants de certains quartiers qui sont déjà saturés d'eau de se préparer à d'autres inondations.

Photo Brett Duke, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stacey Plaisance, Michael Kunzelman
Associated Press
Nouvelle-Orléans

Le gouverneur de la Louisiane a déclaré l'état d'urgence à La Nouvelle-Orléans, jeudi, alors que plusieurs quartiers sont sur le point d'être inondés.

Le système de pompage de l'eau dans la ville est défectueux depuis que des équipements ont été endommagés par un incendie. Les employés municipaux s'affairent à restaurer le système de drainage, qui est déjà saturé par la crue-éclair de la semaine dernière ayant causé des inondations.

De surcroît, davantage de pluie pourrait s'abattre sur la ville dans les prochaines heures.

En déclarant l'état d'urgence, le gouverneur John Bel Edwards a parlé d'une mesure préventive. M. Edwards, de même que le maire Mitch Landrieu, tentent de calmer la grogne suscitée par la gestion des inondations des derniers jours.

En point de presse à l'hôtel de ville de La Nouvelle-Orléans, le gouverneur a parlé d'une «situation sérieuse», mais qui ne devrait créer aucune panique.

M. Landrieu a averti les résidants de certains quartiers qui sont déjà saturés d'eau de se préparer à d'autres inondations. Il leur a notamment conseillé de déplacer leurs véhicules pour les sécuriser dans certains secteurs plus élevés de la ville.

Toutes les écoles publiques de la ville ont été fermées pour la journée jeudi, mais devraient rouvrir dès vendredi.

Le système de pompage municipal est en place pour enlever l'eau de la partie plus basse de la ville. La défectuosité du système survient à un bien mauvais moment puisque la saison des ouragans bat son plein.

Les autorités craignent qu'une simple tempête sature le système, avant que celui-ci ne soit réparé.

«Avec de bonnes prières et beaucoup de travail, on espère que tout ira bien», a suggéré le maire Landrieu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer